courtisan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIVe siècle) Emprunté à l’italien cortigiano, dérivé de corte (« cour [princière] »). Sur la même base, l’italien nous donnera aussi cortège.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
courtisan courtisans
\kuʁ.ti.zɑ̃\

courtisan \kuʁ.ti.zɑ̃\ masculin (voir aussi courtisane)

  1. (Apparu après 1350) Celui qui est attaché à la cour au service d'un souverain, qui fréquente la cour d’un souverain, d'un roi, d’un prince.
    • Un courtisan est un homme de la cour du roi, j'entends un homme qui a une charge ou un emploi domestique dans le palais, qui est le premier écuyer, chambellan, grand veneur, qui à ce titre reçoit de l'argent, et parle au maître avec tout le respect obséquieux, avec toutes les humbles salutations convenables à l'emploi. Mais il n'est pas un simple valet, comme dans les monarchies orientales. — (Hippolyte Taine, Philosophie de l’art, Germer Baillière, Paris, 1865, p. 134)
    • Le duc se retira comme à regret en emportant une invitation de venir au Chalet tous les soirs, fondée sur l’impossibilité reconnue à un courtisan de Charles X de passer une soirée sans faire son whist. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • […]; en vain les courtisans joyeux espéraient qu'avec quelques décharges on pourrait réduire au silence, ces braillards, ces bourgeois et ces ouvriers qui voulaient des réformes ; en vain les beaux seigneurs de la cour se frottaient les mains […] — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Messieurs les courtisans, cessez de vous détruire : Faites, si vous pouvez, votre cour sans vous nuire. — (La Fontaine, Fables, VIII, 3)
  2. (Apparu en 1560) Celui qui courtise quelqu’un, qui cherche à plaire aux puissants, aux gens qui ont de l’influence, pour en obtenir quelque chose, et cela par des manières obséquieuses et flatteuses.
    • Une coquette aime à se voir entourée de nombreux courtisans.
    • Cet homme n’a point d’amis, il n’a que des courtisans.
    • Ceux qui ont des emplois à donner ne manquent point de courtisans.
    • Courtisan du peuple.
    • L’homme riche a des commensaux ou des parasites, l’homme puissant à des courtisans […]. — (A. Maurois, Études littéraires)
  3. Personne qui par des manières flatteuses, recherche les faveurs d’une femme.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin courtisan
\kuʁ.ti.zɑ̃\
courtisans
\kuʁ.ti.zɑ̃\
Féminin courtisane
\kuʁ.ti.zan\
courtisanes
\kuʁ.ti.zan\

courtisan \kuʁ.ti.zɑ̃\

  1. Qui relève de la courtisanerie.
    • Il a l’esprit courtisan.
    • Un style courtisan.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]