crinière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : criniere

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir crin et -ière

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
crinière crinières
\kʁi.ɲɛʁ\

crinière \kʁi.ɲɛʁ\ féminin

  1. (Zoologie) Ensemble des crins qui garnissent le cou de certains animaux, comme le cheval, le lion.
    • C'est un étalon barbe, pas grand, mais bien formé et bien musclé, un alezan étoile de blanc au front, dont la robe dorée, la queue et la crinière blondes, longues et fournies, reluisent au soleil. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 112)
  2. (Par analogie) Amas de poils sur certains animaux.
    • Quelques soies, prothoraciques et des premiers segments tergaux, sont semi-érigées, sans pour autant que l’on puise parler de “crinière”. (J.-C. Beaucournu & D. Gonzalez-Acuña, Description de Trochilopsylla Torresmurai n.gen. , n.sp. (Siphonaptera: Ceratophyllidae) du Chili, première mention d'une puce parasite d'oiseau-mouche (Aves: Trochilidae), dans Parasite, 2010, n°17, p.137)
  3. (Par analogie) Touffe de crins tombante qui garnit le cimier d’un casque et flotte par-derrière.
  4. (Figuré) (Familier) Chevelure abondante.

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin crinier
\kʁi.nje\
criniers
\kʁi.nje\
Féminin crinière
\kʁi.njɛʁ\
crinières
\kʁi.njɛʁ\

crinière \kʁi.njɛʁ\ féminin

  1. Femme qui travaille, qui apprête le crin.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]