dépendance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : dependance

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé du radical de dépendant avec le suffixe -ance.
(xive siècle) Avec le sens de « ce qui tient à quelque chose comme accessoire » ; (1474) « propriété qui dépend d’un domaine » ; (xviie siècle) « contrée, terre qui relève d’une autre » puis « sujétion, subordination à une personne, un État ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dépendance dépendances
/de.pɑ̃.dɑ̃s/

dépendance /de.pɑ̃.dɑ̃s/ féminin

  1. (Droit) Tout accessoire d’une chose principale, de tout ce qui tient ou se rattache à une chose sans la constituer essentiellement.
    • Toute chose établie à perpétuelle demeure dans une maison en est une dépendance.
    • Vendre une terre avec toutes ses appartenances et dépendances.
  2. Accessoires d’un domaine.
    • Ce château a de fort belles dépendances.
    • Ce parc est une dépendance du château que vous voyez là-bas.
  3. (Jurisprudence féodale) Terre qui dépendaient d’une autre.
    • Cette terre était de la dépendance de tel seigneur, était de sa dépendance.
  4. Rapports qui lient certaines choses, certains êtres, et qui les rendent nécessaires les uns aux autres.
    • Dans certains cas, on observe en outre de la céphalalgie, de la dyspnée, du coma, symptômes qui sont presque toujours sous la dépendance de l'urémie occasionnée par la néphrite. (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, p.224)
    • Il y a entre ce phénomène et cet autre une dépendance mutuelle, une telle dépendance que…
  5. (Grammaire) Ce qui traite des rapports d’un mot ou d’un groupe de mots avec tel ou tel mot dont il dépend.
    • Syntaxe de dépendance.
  6. Sujétion, subordination.
    • Être dans la dépendance, sous la dépendance de quelqu’un.
    • Les enfants sont dans la dépendance de leurs pères.
    • Tenir quelqu’un dans la dépendance, en dépendance.
    • Le fragile édifice du crédit, – qui avait des proportions que nul n’avait prévues, et qui avait tenu dans une dépendance réciproque des centaines de millions d’hommes, sans que personne s’en rendît clairement compte, – s’effondra dans la panique. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 249, Mercure de France, 1921).
  7. (En particulier) Sujétion à un stupéfiant.
    • Entre l’addictologie et Laurent Karila, c’est une histoire d’affect qui dure. Après un internat de psychiatrie, il s’entiche rapidement de la science des dépendances. (Julia Tissier, L’inventeur du sexo-bobo, Libération, 23 juillet 2010)
    • La dépendance à l’alcool.
  8. Construction annexe qui dépend d'un bâtiment principal.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]