diane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Diane

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Diana, contraction de Djâna, déesse de la chasse correspondant à Artémis chez les Grecs.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
diane dianes
\djan\

diane \djan\ féminin

Une diane. (6)
  1. (Poétique) La lune.
  2. (Vieilli) (Marine, Militaire) Batterie de tambour ou sonnerie de clairon ou de trompette qui se fait à la pointe du jour, pour éveiller les soldats ou les matelots, ou coup de canon annonçant l’ouverture de l’arsenal.
    • Les demi-brigades, rangées en bataille au premier coup de la diane, étaient exercées journellement pendant plusieurs heures; après un repos suivi d’un premier repas, elles étaient conduites au travail, elles élevaient des retranchements… — (Guillaume Latrille Lorencez, Souvenirs militaires du général comte de Lorencez, Émile-Paul, 1902)
    • Ces dernières nuits où je dormais mal, plusieurs fois je me suis réveillée en sursaut à l’appel de la diane ; positivement, je l’entendais. J’imagine si bien cette sorte d’ivresse légère dont tu parles, cette allégresse matinale, ce demi-vertige… — (André Gide, La Porte étroite, Le Livre de Poche, 1909, page 106)
    • Les troupes du camp de Neustadt devront prendre les armes tous les matins au petit point du jour, au signal de la diane qui sera battue par le tambour du poste de l’officier de la barrière noire de Neustadt.
    • Il est défendu à toutes personnes de rôder, une heure après le coup de canon de retraite jusqu’au coup de canon de la diane, avec des bateaux ou chaloupes, autour des bâtiments mouillés et amarrés dans le port, sous les peines portées par les lois et réglements de police […] — (Ministère de la défense nationale et de la guerre, Collection des actes de gouvernement depuis l’occupation d’Alger, Imprimerie Nationale, 1843)
    • De grand matin, notre père sifflait la diane. Cette nuit-là, nous ne dormions que sur une oreille. Dès la première note, nous sautions du lit et nous nous habillions à la hâte. — (Édouard Bled, Mes écoles, Robert Laffont, 1977, page 33)
  3. (Par extension)
    • Soudain, d’un petit caboteur qui était à quai, il entendit jaillir ce même rugissement qui depuis peu lui servait de diane avant l’heure. Sur le bateau, d’ailleurs, rien ne bougea, ni homme, ni cordage, et la machine semblait n’avoir de pression que ce qu’il en fallait pour faire hurler la mégère de fonte. — (Paul-Jean Toulet, Mon Amie Nane, 1922)
  4. (Vieilli) Argent (qui se disait aussi la lune), dans le langage des alchimistes.
    • Les dépôts d’argent en forme de rameaux étaient nommés « arbre de diane ».
  5. (Littéraire) Sorte de nymphe, en référence à la déesse romaine de la chasse.
  6. (Zoologie) Espèce de singe arboricole et forestier d’Afrique.
    • Un cercopithèque diane roloway est né en 2002 au zoo de Mulhouse.
  7. Insecte lépidoptère de la famille des papilionidés, papillon diurne vivement coloré (jaune, noir, et rouge), et sans queue aux ailes postérieures.
    • La chenille de la diane se nourrit sur des aristoloches.
    • La diane est un papillon rare et protégé.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • diane sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]