embrasure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Mot [1] dérivé de embraser avec le suffixe -ure → voir ébrasure et ébraser.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
embrasure embrasures
\ɑ̃.bʁa.zyʁ\

embrasure \ɑ̃.bʁa.zyʁ\ féminin

  1. Ouverture pratiquée dans l’épaisseur des murs d’une maison, d’un appartement, pour y placer une porte, une fenêtre.
    • Eh ! bien, mon petit ange, dit le père à sa fille dans l’embrasure d’une fenêtre, avoue que papa pense à tout. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Pendant que Sophie était assise auprès de madame Necker, son tuteur causait debout avec le comte de Morvelle, dans l’embrasure d’une croisée. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
  2. Biais qu’on donne à l’épaisseur des murs à l’endroit des fenêtres.
    • Les côtés de cette fenêtre n’ont pas assez d’embrasure.
  3. (Par extension) Vide laissé dans l'épaisseur de mur par la baie à l'extérieur mais aussi à l’intérieur. Est utilisé à la place de l' ébrasement ou l' abat-jour de fenêtre en mur épais évasé vers l'intérieur.
  4. Ouverture pratiquée dans un parapet de bastion pour pointer et tirer du canon, entre deux merlons.
    • Ce n’était qu’un balcon isolé, garanti comme à l’ordinaire par un parapet, avec des embrasures près desquelles quelques archers pouvaient se placer pour défendre la tourelle. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Comme elle est calme et majestueuse la citadelle blanche, sur l'Oder, tandis que de toutes les embrasures les canons aboient contre la ville et le camp. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français embrasure.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
embrasure
\Prononciation ?\
embrasures
\Prononciation ?\

embrasure \Prononciation ?\

  1. Embrasure.
  2. Créneau.