enclore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De clore avec le préfixe en-.

Verbe [modifier]

enclore \ɑ̃.klɔʁ\ transitif 3e groupe (conjugaison) (pronominal : s’enclore)

  1. Entourer d'une clôture, enfermer, placer à l'intérieur d'une enceinte close.
    • Ainsi fut surprise et enclose dans un filet à maille de fer la coupable Aphrodite chez le dieu des batailles. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
  2. Clore de murailles, de haies, de fossés, etc.
    • Je vous dis qu’ils ont enclos un espace de plus de quinze cents mètres de côté, avec des ronces artificielles et des fils de fer barbelés, jusqu’à trois mètres de hauteur… — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 24 de l’éd. de 1921)
  3. (Pronominal) Entourer ses biens, sa maison, sa ville, de clôtures, des murailles, de fortifications.
    • Tout propriétaire a le droit de s’enclore.

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

De clore avec le préfixe en-.

Verbe [modifier]

enclore \Prononciation ?\

  1. Enclore.
    • la tente que est en l’ulcere enclot la porreture — (H. de Mondeville, Chirurgie, page 81, 1re colonne)

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]