Aller au contenu

envisager

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Dérivé de visage, glissement du sens concret "regarder quelqu'un au visage" vers l'abstrait "avoir quelque chose en vue".
Voir aussi le préfixe en- et le suffixe -er.

envisager \ɑ̃.vi.za.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Regarder une personne au visage.
    • Il montèrent à sa chambre, où après l’avoir envisagée , ils lui dirent qu'ils s'étoient trompés, que ce n'étoit pas elle qu'ils demandoient, qu'elle n'avoit aucun des traits de celle qu'on leur avoit indiquée. — (Relation de la conversion et de la mort édifiante de deux filles, l'une complice d'assassinat, et exécutée à Paris le 12 janvier 1777, l'autre, coupable de vol, et exécutée à Pithivier, dans l'Orléanais, le 3 janvier 1767, Liége & Paris : chez Marchenoir, 1768, page 21)
    • Tu le vois, il n’ose nous regarder, il n’ose envisager Rébecca ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoéch. XXXVII, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Violette le regardait avec admiration, pendant que lui, les yeux baissés et pleins de larmes, n’osait envisager sa pauvre Violette, si horriblement métamorphosée ; enfin il la regarda, se jeta dans ses bras, et tous deux pleurèrent. — (Comtesse de Ségur, Ourson, dans Nouveaux contes de fées, 1856)
  2. (Sens figuré) (Surtout) Considérer une chose en esprit, examiner.
    • Le réalisateur de 68 ans envisagerait même de passer la main… — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 19 septembre 2022, page 14)
    • Après tout, les conjurés n’étaient pas passés aux actes. Ils pouvaient, à la rigueur, soutenir qu’ils n’avaient fait qu’envisager des éventualités. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Sur le plan de l'économie politique, les lettristes offrent des solutions, et je crois que les anarchistes devraient envisager ces solutions, et peut-être même agir avec nous si ces solutions semblent valables. — (Maurice Lemaître, Où en est le mouvement lettriste ?, dans Le Monde libertaire, n° 94, octobre 1963, page 10)
    • Cette interprétation n’empêche pas pour autant d’envisager que ce chemin soit datable aussi de l’époque romaine et qu’il ait été réutilisé à l’époque médiévale. — (Rita Compatangelo, Un cadastre de pierre : le Salento romain, 1989, page 88)
Traductions à trier
[modifier le wikicode]

Prononciation

[modifier le wikicode]


Modifier la liste d’anagrammes

Références

[modifier le wikicode]