envisager

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de visage, glissement du sens concret "regarder quelqu'un au visage" vers l'abstrait "avoir quelque chose en vue".
Voir aussi le préfixe en- et le suffixe -er.

Verbe [modifier le wikicode]

envisager \ɑ̃.vi.za.ʒe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Regarder une personne au visage.
    • Il montèrent à sa chambre, où après l’avoir envisagée , ils lui dirent qu'ils s'étoient trompés, que ce n'étoit pas elle qu'ils demandoient, qu'elle n'avoit aucun des traits de celle qu'on leur avoit indiquée. — (Relation de la conversion et de la mort édifiante de deux filles, l'une complice d'assassinat, et exécutée à Paris le 12 janvier 1777, l'autre, coupable de vol, et exécutée à Pithivier, dans l'Orléanais, le 3 janvier 1767, Liége & Paris : chez Marchenoir, 1768, p. 21)
    • Tu le vois, il n’ose nous regarder, il n’ose envisager Rébecca ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoéch. XXXVII, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Figuré) (Surtout) Considérer une chose en esprit, examiner.
    • Le monde entier prenait part aux hostilités, sans pouvoir envisager la possibilité d’une paix prochaine, sans même l’espoir de recouvrer jamais la paix. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 392 de l’éd. de 1921)
    • Après tout, les conjurés n’étaient pas passés aux actes. Ils pouvaient, à la rigueur, soutenir qu’ils n’avaient fait qu’envisager des éventualités. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Sur le plan de l'économie politique, les lettristes offrent des solutions, et je crois que les anarchistes devraient envisager ces solutions, et peut-être même agir avec nous si ces solutions semblent valables. — (Maurice Lemaître, Où en est le mouvement lettriste ?, dans Le Monde libertaire, n°94, octobre 1963, p.10)
    • Cette interprétation n’empêche pas pour autant d’envisager que ce chemin soit datable aussi de l’époque romaine et qu’il ait été réutilisé à l’époque médiévale. — (Rita Compatangelo, Un cadastre de pierre: le Salento romain, p. 88, 1989)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]