fallo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Fallo, falló

Espagnol[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe fallar
Indicatif Présent (yo) fallo
(tú) fallo
(vos) fallo
(él/ella/usted) fallo
(nosotros-as) fallo
(vosotros-as) fallo
(os) fallo
(ellos-as/ustedes) fallo
Imparfait (yo) fallo
(tú) fallo
(vos) fallo
(él/ella/usted) fallo
(nosotros-as) fallo
(vosotros-as) fallo
(os) fallo
(ellos-as/ustedes) fallo
Passé simple (yo) fallo
(tú) fallo
(vos) fallo
(él/ella/usted) fallo
(nosotros-as) fallo
(vosotros-as) fallo
(os) fallo
(ellos-as/ustedes) fallo
Futur simple (yo) fallo
(tú) fallo
(vos) fallo
(él/ella/usted) fallo
(nosotros-as) fallo
(vosotros-as) fallo
(os) fallo
(ellos-as/ustedes) fallo

fallo \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de fallar.

Italien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fallo
\Prononciation ?\
falli
\Prononciation ?\

fallo \Prononciation ?\ masculin

  1. (Sport) (Basket-ball) Faute, action sanctionnée par une pénalité.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • fallo sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté au grec ancien φηλόω, phêlóô (« ruser, tricher »), φῆλος, phêlos (« tricheur ») au slavon zъlъ (« mauvais » → voir zlý), de l’indo-européen commun *ĝhu̯el- [1] (« tourner, détourner »).

Verbe [modifier le wikicode]

fallo, infinitif : fallĕre, parfait : fĕfelli, supin : falsum \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Faire glisser, faire trébucher.
    • cum lubrica saxa vestigium fallerent. — (Curt.)
      quand des pierres glissantes se dérobaient sous leurs pieds.
  2. Duper, tromper, induire en erreur, abuser, faire oublier.
    • id me non fefellit. — (Cicéron)
      je ne m'y suis pas laissé prendre.
    • nec falsus vates fuit. — (Live. 4)
      et le devin ne se trompa pas.
    • nisi fallor. — (Cicéron)
      si je ne m'abuse.
    • (Impersonnel) nisi me fallit : si je ne m'abuse.
    • jam vino quaerens, jam somno fallere curam. — (Horace)
      cherchant à tromper ton ennui tantôt par le vin, tantôt par le sommeil.
  3. Manquer à sa promesse, être infidèle à.
    • fallere fidem : manquer à son serment.
    • mandata falle mariti. — (Ovide)
      désobéis à l'ordre de ton mari.
  4. Tromper l'attention, passer inaperçu de, n’être pas vu de ; être caché, être ignoré, être inconnu.
    • neque Caesarem fefellit quin ab eis cohortibus, quae contra equitatum collocatae essent, initium victoriae oriretur. — (César)
      il n'échappa pas à César que c'est des cohortes placées contre la cavalerie que s'amorcerait le début de la victoire.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]