fasciner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) Du latin fascinare (« charmer », « jeter un sort »).
(Verbe 2) Dénominal de fascine: faisceau , petit fagot.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

fasciner \fa.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Maîtriser ou immobiliser par la fixité du regard, en parlant de certains animaux.
    • — Tu entends par là cette puissance du regard de certains serpents utilisée pour fasciner leur proie ? Oui, j'en ai entendu parler.
      — Ce pouvoir hypnotique est donné, en effet, à certains reptiles, et même à d’autres animaux pour immobiliser leurs proies et faciliter leur capture.
      — (Fernand Gouron, ‎À l’école de l’Esprit, Fernand Lanore, 1994, p.71)
  2. Captiver ou attirer, en parlant de l’effet de l’éclat d’objets brillants sur certains animaux.
    • Pernette était comme l’alouette que fascine le miroir et, pour Gilles, l’église, en cette nuit de Noël, était le plus beau des théâtres. — (Jacqueline Mirande, Le Cavalier, Nathan, 1990, Univers Poche, 1999)
  3. (Figuré) Ensorceler par un charme qui empêche celui qui le subit de voir les choses comme elles sont.
    • Les personnes bien disposées envers elle sont prêtes à croire qu'elle est sorcière, qu’elle a le pouvoir de jeter des sorts, de fasciner « par le seul regard ». — (Gregory Hanlon, L’Univers des gens de bien : culture et comportements des élites urbaines en Agenais-Condomois au XVIIIe siècle, Presses universitaires de Bordeaux, 1989, p.203)
    • Agrégé d’histoire du droit et de droit romain, autoritaire et un rien coléreux, il est fasciné par les méthodes policières. — (Thierry Pfister, Les Socialistes, Albin Michel, 1977)
  4. Dominer de son charme impérieux une personne.
    • Tu connais ce monsieur Todd ? me demande-t-il. Je voudrais traduire sa biographie de Malraux en persan. Il continue à fasciner les Iraniens. — (Sarah Yalda, Regard persan, Grasset, 2007)
    • S’il a peu d'affinités avec l’impénétrable Robespierre que tous ces jeunes queutards traitent d’eunuque, il est fasciné en revanche par l’éloquence de l’avocat Danton qui n’a pas son pareil pour retourner un auditoire hostile. — (Alain Bouzy, La Loi de la guillotine : La véritable histoire de la bande d’Orgères, Le Cherche-Midi, 2016, part.4, chap.1)
  5. (Figuré) Charmer, conquérir ou abuser par quelque chose de séduisant.
    • Elle a été fascinée par le brillant de son esprit.
    • Tout ce luxe l’avait fasciné.

Verbe 2[modifier le wikicode]

fasciner \fa.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Génie) Mettre, poser, utiliser des fascines.
    • Soixante hommes seront employés en outre à chaque retranchement, tant à y transporter des fascines, qu’à en fasciner l’escarpe, & qu’à continuer le déblai de son fossé. — (Henri Jean Baptiste De Bousmard, Essai général de fortification, et d’attaque et défense des places, tome second, à Berlin chez Georges Decker, 1798, page 375)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • fasciner sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg