frontispice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin frontispicium, composé de frons (« front ») et spĭcĭo, variante de spĕcĭo (« regarder »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
frontispice frontispices
\fʁɔ̃.tis.pis\
Les deux frontispices d'un livre, en vis-à-vis.

frontispice \fʁɔ̃.tis.pis\ masculin

  1. (Vieilli) (Architecture) Face principale d’un grand monument.
    • Les vicissitudes de Notre-Dame, à partir de 1789, se présentent ainsi :[…]. Elle fut fermée en 1793; et dans la même année Robespierre fit inscrire sur son frontispice : Temple de la Raison. — (Histoire pittoresque des cathédrales, églises, basiliques, temples, mosquées, Paris : Librairie populaire des villes et des campagnes, 1850, p.20)
    • La salle de réunion du conseil municipal avait autrefois servi de salle de classe pour les enfants du village. Le frontispice de l'édifice public comportait d'ailleurs toujours l'inscription « Ecole-Mairie ». — (Bernard Rougier, Des fleurs pour Clémentine, Publibook, 2011, p.33)
  2. (Imprimerie) Titre imprimé d’un livre placé à la première page et entouré ou accompagné d’ornements ou de vignettes.
    • Au verso du frontispice de la 1re édition on voit le portrait de l’auteur dans un médaillon , gravé par un anonyme. — (Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, Paris, 1830, vol.1, p.20)
    • Vient ensuite la tomaison, qui se lie moins étroitement encore au frontispice que le nom de l'auteur, puis le nom et l'adresse du libraire. — (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie, nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M.E. Bouchez, Manuels-Roret, 1857, part.1, p.206)
  3. Gravure faite pour être placée en regard du titre d’un livre et dont le sujet est analogue au but et à l’esprit de l’ouvrage.
    • Tandis qu'en 1651, Andromède est illustrée d'un frontispice suivi de six belles gravures du spectacle signées du décorateur Torelli et de François Chauveau. — (Catherine Guillot, Les éditions illustrées d’œuvres dramatiques et composites publiées en France dans la première moitié du 17e siècle, dans Le Parnasse du théâtre: les recueils d’œuvres complètes de théâtre au XVIIe siècle, Presses Paris Sorbonne, 2007, p.155)
    • (Figuré)En cette préface, servant de frontispice à la description complète de notre régime d’impôts au début du vingtième siècle, je tentai, […], la philosophie de notre fiscalité […]. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, Plon, 1942, p.249)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]