fureter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Fin XIVe siècle) Dérivé de furet, avec le suffixe -er[1], d’abord dans le sens (1), puis vers 1547 pour le sens « fouiller un peu partout ».

Verbe [modifier le wikicode]

fureter \fyʁ.te\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Chasser au furet.
    • Fureter dans une garenne.
    • Fureter un terrier, une garenne, un bois.
  2. (Sens figuré) Fouiller, chercher partout avec soin, curiosité.
    • Seulement avec cet instinct inné chez les chasseurs, il commença à fureter de tous les côtés, espérant trouver quelque indice. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les tiroirs furetés, les cabinets d’ébène burgauté parcourus , le lit tout en dentelles blanches l’attira et, avec le plaisir et le pressentiment d’une profanation , elle entra dans ce lit où tant de fois, la chair rébellionée avait été vaincue. — (Joséphin Péladan, Le Vice suprême, Librairie des auteurs modernes, Paris, 1884, page 32)
    • Tous deux avaient vécu la moitié de la guerre ensemble, jusqu'à l'armistice, Fagerolle en qualité de fourrier, furetant dans les états de la compagnie, Tacherot, comme sergent d'ordinaire, disposant des bons morceaux, du pinard, de la gniole et rabiotant les paquets de perlot. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 13)
    • Elle furette, regarde sur les étagères, allume les lampes. — (Jacques Ouvard, S.O.S. frère Boileau, Librairie des Champs-Élysées, 1971, chapitre XV)
    • Je furette dans tous les coins et je trouve ce que je cherche derrière le plumard. — (Georges Younes, Hasards dangereux, 1955)
    • Ses mains furettent à travers les cheveux pour les rendre plus doux, plus vaporeux encore. — (Marie-Thérèse Garçon, La Biquerie, 1958)
  3. (Sens figuré) S’empresser à savoir des nouvelles de tout, chercher à satisfaire sa curiosité sur tout.
    • Il est des adversaires politiques qui sont sans cesse à l’affût de ce qu’ils croient de nature à atteindre les hommes qu’ils guettent. Ils furètent, dans tous les coins. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  4. (Internet) (Canada) Naviguer sur le Web.
  5. (Foresterie) Exploiter les plus gros brins d’un taillis.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]