gloria

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : glòria, glória

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin gloria (« gloire »), le sens culinaire est métaphorique et évoque quelque chose de joyeux, de délicieux.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
gloria glorias
\ɡlo.ʁia\

gloria \ɡlo.ʁia\ masculin

  1. (Religion) (Le plus souvent avec une majuscule) Priére de louange commençant par les mots Gloria in excelsis Deo (« Gloire à Dieu dans les cieux »).
    • Le Gloria, le Credo, le Sanctus, l'Agnus Dei jamais ne m'apparurent plus persuasifs, et, par-dessus tout, éternels (Du Bos, Journal, 1928, p. 40)
  2. (Musique) Composition sur le texte de cet hymne.
    • Je défie le chrétien qui entend, le jour de Pâques, un Gloria de ce compositeur [Haydn], de ne pas sortir de l'église le cœur plein d'une sainte joie. (Stendhal, Haydn, Mozart et Métastase, 1817, p. 139)
  3. Café ou thé mêlé d’eau de vie.
    • Un trait de son caractère était de payer généreusement quinze francs par mois pour le gloria qu'il prenait au dessert. (Balzac, Le Père Goriot, 1834, I, p. 19)
    • Il aimait le gros cidre, les gigots saignants, les glorias longuement battus. (Flaubert, Madame Bovary, t. 1, 1857, p. 25)
    • Dans mon mazagran, je mets de l'eau-de-vie, ça me fait un gloria. (Courteline, Client sér., 1897, 3, p. 56)
    • Lorsque le festin s’achève, dans cette antique auberge de Boulon dont on découvre l’existence après dix ans passés à Caen, lorsque les glorias fument sur la toile cirée et embaument, Marcel quitte soudain l’exégèse du dernier Manchette pour enfourcher son dada. (Patrick Gofman, Cœur-de-Cuir, ch. IX, Flammarion, 1998, p. 143)

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin gloria.

Nom commun[modifier]

gloria féminin

  1. Gloire.

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Espagnol[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin gloria.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
gloria
[Prononciation ?]
glorias
[Prononciation ?]

gloria féminin

  1. Gloire.

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin gloria.

Nom commun[modifier]

gloria féminin

  1. Gloire, renommée, réputation.

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Le Dictionnaire étymologique latin, explique que, comme gracilis (« gracile ») dérive de crăcens (« mince »), gloria dérive d’un primitif *clouos : le \c\ du radical s’est maintenu dans cluo ou clueo (« être appelé, être réputé, être illustre »), clueor (« être réputé, être estimé »), cluis (« illustre ») ; comparez avec le grec ancien κλύω, klúô (« entendre »), klutós (« renommé »).
Le radical *clousia a subi un rhotacisme. Pour des explications détaillées sur le rhotacisme en latin, voyez « r » en latin.

Nom commun[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif gloriă gloriae
Vocatif gloriă gloriae
Accusatif gloriăm gloriās
Génitif gloriae gloriārŭm
Datif gloriae gloriīs
Ablatif gloriā gloriīs
La gloire couronnant Hercule.

gloria féminin

  1. Gloire, renommée, réputation, renom, renommée.
  2. Ornement, parure, fierté.
    • gloriâ florere, Cicéron : être couvert de gloire.
  3. Désir de gloire, émulation, ambition.
  4. Ostentation, grands airs, vaine gloire, gloriole, vanité, orgueil, vanterie.
    • candidus, armenti gloria, taurus, Ovide : un taureau blanc, la fierté du troupeau.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

Papiamento[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin gloria (« gloire »).

Nom commun[modifier]

gloria féminin

  1. Gloire, renommée, réputation.