guerrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De guerre avec le suffixe -ier.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin guerrier
\ɡɛ.ʁje\
ou \ɡɛ.ʁje\
guerriers
\ɡɛ.ʁje\
ou \ɡɛ.ʁje\
Féminin guerrière
\ɡɛ.ʁjɛʁ\
ou \ɡɛ.ʁjɛʁ\
guerrières
\ɡɛ.ʁjɛʁ\
ou \ɡɛ.ʁjɛʁ\

guerrier \ɡɛ.ʁje\ ou \ɡe.ʁje\

  1. Qui a rapport à la guerre.
    • Ce héros, la lance brandie en avant, l’oriflamme sacrée flottant au-dessus de sa tête, entra d’un élan fougueux dans la masse guerrière qui lui prêtait le flanc. — (Ivan Gobry, Charles VIII : Fils de Louis XI 1483-1498, Éditions Flammarion, 2012)
  2. Qui est porté à la guerre ; qui est propre à la guerre.
    • Le cabo­tinage était poussé par Murat jusqu’au grotesque, et les historiens n’ont pas assez remarqué quelle responsabilité incombe à Napoléon dans cette dégénérescence du véritable esprit guerrier. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VII, La morale des producteurs, 1908, page 359)
    • Une âme guerrière.
  3. Qui a l’allure, l’apparence d’un homme de guerre.
    • Avoir l’air guerrier, la mine guerrière.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin guerrier
\ɡɛ.ʁje\
ou \ɡɛ.ʁje\
guerriers
\ɡɛ.ʁje\
ou \ɡɛ.ʁje\
Féminin guerrière
\ɡɛ.ʁjɛʁ\
ou \ɡɛ.ʁjɛʁ\
guerrières
\ɡɛ.ʁjɛʁ\
ou \ɡɛ.ʁjɛʁ\

guerrier \ɡɛ.ʁje\ ou \ɡe.ʁje\ masculin (équivalent féminin : guerrière)

  1. Celui qui fait la guerre et qui s’y plaît.
    • Mais, l’ayant vu une fois déployer sa force dans la bataille, il me semble que je le reconnaîtrais entre mille guerriers. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Hilperik entra à Paris sans aucune opposition, et logea ses guerriers dans les tours qui défendaient les ponts de la ville, alors environnée par la Seine. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • […] ; les utopies sociales furent faites en vue de maintenir un noyau de guerriers homériques dans les cités, etc. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. V, La grève générale politique, 1908, p. 233)
    • N’avait-on pas vu, parfois des pachas turcs épouser leurs esclaves et de riches guerriers préférer leur servante à d’autre épouses plus magnifiquement parées ? — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
  2. (Soutenu) Soldat.
    • C’est notre première bataille, mais nous ébauchons instinctivement tous les gestes et les pensées que nous aurons une fois guerriers. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)

Variantes dialectales[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

guerrier \Prononciation ?\ masculin

  1. Ennemi, adversaire.
  2. Guerrier, combattant, soldat.

Variantes[modifier]

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844