houer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de houe et -er [1]. Il pourrait être plus ancien (voir l’ancien français houer).
(Début du XIIIe siècle) hoer.

Verbe [modifier le wikicode]

Paysans houant un champ.

houer (h aspiré) \u.e\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Travailler une terre avec la houe.
    • Tout d’abord, le travail de l’amont vers l’aval provoque au fil des ans un départ de terre vers le bas de la parcelle, ce que certains agriculteurs s’efforcent de limiter en houant alternativement de gauche à droite et de droite à gauche. — (Dyonisos Coniat, François Devenne, ‎Adrienne Polomack, direction Jean-Pierre Raison, Essais sur les montagnes de Tanzanie, page 251, 1997, Karthala)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux-francique *hauwen (« creuser, gratter ») ; apparenté à hauen en allemand.

Verbe [modifier le wikicode]

houer \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Houer, piocher, bêcher.
    • Ainçois iroie u hoër u fouir
      U abourer que jou onques n’apris
      — (Hervis de Metz, édition de E. Stengel, p. 127, 1200-25. Manuscrit hoer, hoer dans l’édition de Herbin.)
  2. Labourer avec la houe.
  3. Creuser, gratter la terre (avec le sabot, en parlant d’un cheval).

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]