immédiat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : immediat

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin immediatus → voir in- et médiat.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin immédiat
\i.me.dja\
immédiats
\i.me.dja\
Féminin immédiate
\i.me.djat\
immédiates
\i.me.djat\

immédiat \i.me.dja\

  1. Qui agit, qui est produit sans intermédiaire.
    • Une statistique anglaise constate qu'à Londres quatre vols sur cinq ont pour cause immédiate la faim. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 6 ; 1862)
    • Action immédiate.
    • Pouvoir immédiat.
    • Effet immédiat.
  2. (Spécialement) Qualifie une connaissance acquise par l’esprit directement et sans intermédiaire.
    • La distinction des pensées ou connoissances, en médiates & immédiates prouve encore moins la prétendue imperceptibilité des pensées. — (Règles du Bon Sens, dans les Œuvres de Messire Antoine Arnauld, tome 40, p.175, 1780)
  3. Qui suit ou précède sans intervalle.
    • Cette supposition n’a rien d’improbable, car les vues ambitieuses des rois franks n’allaient guère au-delà de la perspective d’un gain immédiat et personnel. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • La soudaine irruption d’un ennemi prêt à l’offensive n’eut d’autre effet immédiat sur New York que d’accroître sa véhémence habituelle. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 212 de l’éd. de 1921)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]