laitier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1225) De lait avec le suffixe adjectival -ier.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin laitier
\lɛ.tje\
laitiers
\lɛ.tje\
Féminin laitière
\lɛ.tjɛʁ\
laitières
\lɛ.tjɛʁ\

laitier

  1. Relatif au lait.
    • Au moment de la crise agricole frappant une partie de l´Europe à la fin du 19e siècle, le pays a pu reconvertir son agriculture fondée sur une production de céréales vers l´industrie laitière. (Olivier Sigaut & Christophe Premat, La diffusion des universités populaires en France (1898-1914), dans Coloquio « Formas y espacios de la educación popular en la Europa mediterránea », 28-30 octobre 2009)
  2. (En particulier) (Élevage) Relatif à la production du lait.
    • Vache laitière. — Taurillon de race laitière.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin laitier
\lɛ.tje\
laitiers
\lɛ.tje\
Féminin laitière
\lɛ.tjɛʁ\
laitières
\lɛ.tjɛʁ\

laitier \lɛ.tje\ masculin

  1. Celui, celle qui fait le métier de vendre du lait, de la crème, des œufs, et autres produits laitiers.
    • Acheter du beurre chez le laitier. — La laitière n’est point encore venue.
    • Le laitier déposa chaque jour à leur porte, comme à toutes les portes de la rue, la bouteille de lait qui les sacrait, sinon citoyens anglais, du moins hôtes de la Grande-Bretagne. (René Fallet, Charleston, chapitre III ; Éditions Denoël, Paris, 1967)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
laitier laitiers
\lɛ.tje\

laitier \lɛ.tje\ masculin

  1. (Métallurgie) Sorte de matière vitrifiée qui surnage à la surface de quelques métaux en fusion.
    • Le laitier des hauts fourneaux, donne aussi l'acier fondu , mais ce flux ne vaut pas le verre alkalin. (RÉSULTAT Des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l'Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , vol.33, p.46)
    • Pour fondre les matières étrangères du minerai, on ajoute en outre un fondant qui est destiné à former avec la gangue terreuse des silicates fusibles ou laitiers. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.189)
    • Pour écouler le laitier, qui s'accumulait à la partie supérieure (étant plus léger que le fer), le fondeur avait ménagé, à hauteur convenable, un conduit appelé queue de renard, d'où le nom de renardière ou goupillière, donné à ce genre de four qui permettait d'obtenir directement le fer à partir du minerai et sans passer par la fonte. (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]