moineau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De moine, en référence à la couleur du plumage de cet oiseau.
(XIIe siècle) ou moisnel, moinel désignant la moisson.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
moineau moineaux
\mwa.no\
Moineau domestique (Passer domesticus Linnaeus, 1758) (1)
Moineau rutilant (Passer rutilans Temminck, 1835) (1)

moineau \mwa.no\ masculin

  1. (Ornithologie) Espèce de petit oiseau passereau, de la famille des passéridés, trapu au bec court et au plumage brunâtre et clair qui fait son nid dans les trous des murailles ou de tout bâtiment.
    • Les moineaux, ces inévitables parasites de l’homme, ont établi leur quartier-général dans les ruines du vieux château. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Un moineau, à qui manquait une patte, qu’on avait remplacée par un bout d’allumette, sautillait gaiement sur l’épaule et sur la tête du vieillard. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 123)
    • Puis, les allées et venues des moineaux au rayon des pâtes, en face de sa caisse, retiennent son attention. Les piafs se faufilent sous les comptoirs et les plus culottés s'attaquent aux paquets de cellophane sous les rayons. — (Catherine Moret-Courtel, La Caissière, Éditions Belfond, 2010)
    • En proie à une étrange surexcitation, il ne cessait de chanter :
      Ils sont dans les vignes, les moineaux !
      Ils sont dans les vignes !
      tournant autour de la table de la salle à manger sans qu’on pût l’arrêter.
      — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 118)
  2. (Militaire) (Par métonymie) Petit ouvrage militaire construit dans les fossés d’une place forte et qui permettait aux défenseurs de tirer d’un côté, ou des deux côtés, de l’ouvrage sur les assaillants qui s’y trouvaient.
  3. (Figuré) Individu, type.
    • C’est un drôle de moineau ; un vilain, un sale moineau.
    • « À ton aise de lui donner raison, mais pendant que ce moineau-là fait des farces avec les filles, les vaches en profitent pour aller se gonfler dans les luzernes. Quand il y en aura une de crevée, on verra bien si tu riras encore. » — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 67)
  4. (Familier) Pénis, zizi (surtout de l’enfant).

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • moineau sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]