morille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Morille

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté à maure « en raison de la couleur sombre de ce champignon » [1]. Le Wiktionnaire anglais fait dériver morel du français morille mais lui donne une tout autre étymologie [2].

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
morille morilles
\mɔ.ʁij\
Une morille.

morille \mɔ.ʁij\ féminin

  1. (Mycologie) Champignon dont le chapeau a des cavités en alvéoles, au pied lisse et creux, sans anneau, qui pousse au printemps, et qui est comestible.
    • Morille jaune.
    • Morille fraîche.
    • Il ne faut pas confondre les morilles avec les mortelles gyromitres.
    • Il constate que la truffe contient deux fois plus de matières azotées et d’éléments minéraux que la morille et quatre fois plus que le champignon de couche. — (Pascal Byé, Gabriel Callot, La truffe, la terre, la vie, 1999)
    • […] la tour Totem, une espèce de structure alvéolée de béton et de verre posée sur quatre énormes piliers de béton brut, qui évoquait ces champignons d’aspect répugnant mais paraît-il délicieux que l’on appelle je crois des morilles. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 47.)

Notes[modifier le wikicode]

  • Peut être utilisé avec une majuscule (Morille) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.
  • Il va de soi qu’un simple article de dictionnaire n’est pas suffisant pour déterminer l’espèce et l'utilisation d’un champignon et prendre le risque de le consommer.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus morille figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Hyponymes[modifier le wikicode]

(exemples)

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • morille sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Morille périoculaire chez le bagadais casqué (Prionops plumatus).
Morilles frontale et périoculaire chez un bagadais de Moravie (race de pigeon).
Singulier Pluriel
morille morilles
\mɔ.ʁij\

morille \mɔ.ʁij\ féminin

  1. (Ornithologie) (Colombophilie) Type de caroncule écailleuse que l'on retrouve à la base du bec, sur le front et autour de l'œil de certaines races de pigeons d'élevage (e.g. bagadais, carriers de Perse, etc.), ou chez plusieurs genres de passereaux (e.g. pririts, bagadais, bias, etc. )
    • Le Pigeon Turc, Columba carunculata (Col. turcica des auteurs), présente, autour des yeux, un large ruban caronculeux, qui va rejoindre la base du bec; ses narines sont surmontées d'une très-grosse morille; le rouge, le jaune, le bleuâtre, se montrent sur toutes ces excroissances. — (Frédéric Georges Cuvier, Dictionnaire des sciences naturelles)
  2. (Technique) Sorte d'outil à main en laiton servant à serrer un taraud, un foret, une fraise, etc., au moyen d'un écrou de serrage ajusté à une pince de type mandrin fixée au bout d'un manche.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]