nodus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin nodus (« nœud, nodosité »).

Nom commun [modifier]

Invariable
nodus
\nɔ.dys\

nodus \nɔ.dys\ masculin

  1. (Médecine) Grosseur qui vient sur les os, les tendons et les ligaments du corps humain.
    • La goutte fait venir des nodus aux articulations.

Apparentés étymologiques[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Espéranto[modifier]

Forme de verbe [modifier]

nodus \nodus\

  1. Conditionnel de nodi.

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Il est pour *gnodus [1], apparenté au grec ancien γνάθος, gnáthos (« mâchoire »), à l'anglais knot.
Ou de l’indo-européen commun *ned [2] (« nouer ») dont sont issus net (« filet ») et nettle (« ortie », plante dont on faisait des liens, des cordes) en anglais.
Voyez également neo (« filer, tisser, entrelacer, mêler ») auquel ce mot est à rattacher, ainsi que nidus (« nid »).

Nom commun [modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif nodus nodī
Vocatif node nodī
Accusatif nodum nodōs
Génitif nodī nodōrum
Datif nodō nodīs
Ablatif nodō nodīs

nōdus masculin

  1. Nœud, nœud de cheveux, chignon, objet noué, ceinture, nodosité, cercle.
    • artissimo nodo vinciri. — (Pline)
      être attaché par un nœud très serré.
    • nodus anni. — (Lucr. 5, 688)
      le cercle de l'équateur.
  2. Lacet, filet, rets → voir netus.
  3. Nœud (de l'arbre, du serpent), articulation, jointure, vertèbre.
    • hic torre armatus obusto, stipitis hic gravidi nodis. — (Virgile. En. 7)
      l'un est armé d'un tison durci au feu, un autre d'un lourd bâton noueux.
    • nodi corporum qui vocantur articuli. — (Pline)
      les jointures du corps qu'on appelle articulations.
    • nodum linguae rumpere. — (Gell.)
      couper le filet de la langue.
  4. Nodosité, tumeur dure.
    • nodi articulorum. — (Pline. 24, 5, 13)
      tumeurs dures aux articulations.
  5. Nœud, lien.
    • amabilissimus nodus amicitiae. — (Cicéron. Lael. 51)
      le lien le plus aimable de l'amitié.
    • nodo necessitatis adstrictus. — (Amm.)
      sous l'étreinte de la nécessité.
  6. Nœud, difficulté, embarras, entrave, obligation.
    • nodus Herculis (nodus Herculaneus)
      nœud d'Hercule ou gordien (très difficile à dénouer).
    • in nodum incidere. — (Cicéron)
      tomber dans l'embarras.
    • dum hic nodus expediatur. — (Cicéron. Att. 5, 21, 3)
      jusqu'à ce que cette difficulté soit tranchée.
    • qui juris nodos et legum aenigmata solvat. — (Juvénal)
      celui qui sera capable de débrouiller les nœuds juridiques et les énigmes des lois.
    • nodum in scirpo quaerere. — (Plaute)
      chercher un nœud sur un jonc (chercher une difficulté là où il n'y en a pas).
    • nodi religionum. — (Lucr.)
      les entraves de la superstition.
    • nodos imponere. — (Ovide)
      lier par serment.
  7. Nœud, intrigue d’une pièce de théâtre.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

-nodis

Références[modifier]