ognon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin populaire ūniōnem, accusatif de ūnio (chez Columelle : « sorte d’oignon qui n’a pas de caïeux »). On rattache unio à unus (« un ») parce qu’à la différence de l’ail, il a un bulbe unique. En Gaule du Nord, unionem a supplanté le latin classique caepa, conservé partout ailleurs (occitan, et catalan : ceba, espagnol : cebolla, italien cipolla, portugais cebola, roumain ceapă) ; voir ciboule, ciboulette, qui sont d’origine provençale.
En ancien français, le graphème ‹ ign › notait le n palatal ([ɲ]) : besoigne (« besogne »), estraigne (« étrange »), montaigne (« montagne »), etc. avant d’être simplifié en ‹ gn ›. Nous gardons trace de l’ancienne notation dans seigneur et oignon. Les rectifications orthographiques de 1990 recommandent d’écrire ognon sur le modèle de agneau ou rogne.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ognon ognons
\ɔ.ɲɔ̃\

ognon \ɔ.ɲɔ̃\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

Couverture d'un « Extrait du catalogue spécial d'ognons à fleurs » (Vilmorin-Andrieux et Cie, 1925)
  1. Orthographe rectifiée de oignon.
    • Estant tirées hors de l’écaille, ostez-en bien le gravier, & les mettez dans un plat avec leur eau, & les fricassez avec beurre frais, ognon, persil bien haché, capres & peu de chapelure de pain, estant bien cuites, servez. (François Pierre de La Varenne, Le vrai Cuisinier françois, 1651)
    • Ce potage, à la mode, se compose de carottes très-rouges en purée avec navets, un ognon et un poireau. (Louis-Eustache Audot, La Cuisinière de la campagne, 1832)
    • Les savants s’occupèrent de tout dans une paix profonde, depuis la végétation anormale d'un ognon de jacinthe jusqu'aux courants électriques. (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p.172)
    • Il est donc facile de comprendre que si chaque année, on renouvelle ce système de culture on voit chaque année les ognons à fleurs dégénérer et leur floraison devenir de plus en plus insignifiante. (Revue de l’horticulture belge et étrangère, volume 40, n°11, p. 192, 1914)
Note[modifier]
La graphie ognon est ancienne, peu usitée, et la réforme de l’orthographe de 1990 tente sa réintroduction.

Dérivés[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin unio.
Mentionné dans le Catholicon (oingnon).
À comparer avec les mots wniwn en gallois, onyon en cornique (sens identique).

Nom commun[modifier]

ognon \Prononciation ?\ collectif (singulier : ognonenn)

  1. Oignon.
  2. Bulbe (d'oignon, de plante).
  3. Cor (orteil).

Dérivés[modifier]