pondre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Spécialisation de sens du latin classique pōnĕre « poser » (ellipse de ponere ova, « déposer des œufs »). Un d épenthétique explique la forme pondre.

Verbe [modifier]

pondre \pɔ̃dʁ\ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. (Reproduction) (En parlant d’une femelle ovipare) Faire, déposer un ou des œufs.
    • Les perdrix pondent ordinairement quinze ou seize œufs.
    • La tortue pond ses œufs dans le sable.
    • (Absolument)Nous nous précipitons tous trois vers la grange pour trouver l’œuf d’une poule qui chante, ayant trouvé le moyen de pondre entre les deux premier cris du coq. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Figuré) (Familier) Faire une production de l’esprit.
    • Ils s’étaient mis à quatre pour pondre trois pages de copie. (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. XX, Série noire, Gallimard, 1956, p. 182)
    • Il est vrai qu’à cette époque, les parents et leur progéniture ne partaient pas en « ouikende » prolongé, les syndicats hôteliers ne s’immisçaient pas dans la pédagogie, le corps médical pondait moins de fadaises quant au rythme biologique […] (Jacques Mallouet, Les Jours chiffrés, éd. Payot, 1999, p. 234)
  3. (Populaire) Mettre au monde un enfant.
    • Elle n’arrête pas de pondre.
  4. (Populaire) Chier.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]