régurgitation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : regurgitation

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de régurgiter, avec le suffixe -ation.

Attestations historiques[modifier le wikicode]

  • (XVIe siècle) Et pour la regurgitation du sang qui remontoit en haut, avoit le ventre fort enflé et tendu. — (Ambroise Paré, XVIII, 50)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
régurgitation régurgitations
\ʁe.ɡyʁ.ʒi.ta.sjɔ̃\
Régurgitation défensive. (sens 4)

régurgitation \ʁe.ɡyʁ.ʒi.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action par laquelle un conduit ou un réservoir se débarrasse des matières qui y sont amoncelées et qui refluent par son ouverture.
  2. (Médecine) Vomiturition naturelle et nullement pénible par laquelle l’enfant rejette par gorgées les aliments qui surchargent son estomac.
    • Il était étendu sur le dos, sage, dans sa gigoteuse, semblant dormir. Sauf qu'à proximité, sur la housse de couette,il y avait une trace de régurgitation. C'était effectivement du vomi, le vomi dû à la pression de la mère qui l'a tué. — (Hervé Jourdain, Psychose au 36, Éditions Les Nouveaux Auteurs, 2013, chap. 4)
  3. (Mammalogie) Mode de digestion propre aux ruminants, par lequel les aliments sont dégorgés pour être mâchés et avalés une seconde fois.
  4. (Ornithologie) Rendre la nourriture déjà ingérée pour nourrir ses petits ou se défendre.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]