réveil-matin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir réveil et matin.

Nom commun [modifier]

Singulier et pluriel
réveil-matin
\ʁe.vɛj.ma.tɛ̃\
Un réveil-matin mécanique.
Un réveil-matin électronique.
Un réveil-matin, l'euphorbe.

réveil-matin \ʁe.vɛj.ma.tɛ̃\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Petite pendule, munie d’un mécanisme qui actionne une sonnerie bruyante et prolongée, à l’heure que l’on a marquée.
    • Cette personne a besoin de deux choses: la première , d'un réveil-matin pour se lever à l'heure, & la seconde d'un fuzil pour avoir de la lumière ; […] (Hyacinthe Le Febure, Traité du jugement dernier, discours 19e, p.546, 1671)
    • Inventaire de mes effets que Marchand doit garder pour remettre à mon fils […] 2° Mon réveil-matin. C’est le réveil-matin de Frédéric II que j’ai pris à Potsdam (dans la boite n°III). (Testament de Napoléon, dans Jacques Marquet de Norvins, Histoire de Napoléon, vol.4, p.365, 1835)
    • LAMPE RÉVEIL-MATIN […] Un réveil-matin ordinaire est surmonté d'une lampe à pétrole portant un petit brûleur qui reste allumé toute la nuit et qui sert de veilleuse […]. (Nature, p.244, Dunod, 1879)
    • Mon réveil matin est réglé à l'heure où je dois me lever. Chaque matin, mon réveil matin sonne. Ensuite je me lève. (Susana Montes Fito, Le Matin , dans Livre de Scénarios Sociaux, p.73, Future Horizons,)
    • Comme il n'utilisait pas la fonction réveil-matin de son réveil-matin il se réveillait le plus souvent parce qu'il n'avait plus sommeil, ou plus exactement parce qu'il avait assez dormi. (Frédéric Cormont , Défis, p. 51, Éditions Le Manuscrit, 2005)
  2. (Familier) Bruit que fait le matin de bonne heure un coq, un voisin bruyant, etc.
    • Cette entrée fracassante et guillerette de Jamel au petit matin est un fantastique réveil matin. (M Dumont, Appelez-moi : espérance, p.131, Publibook, 2001)
  3. (Figuré) Bonne ou mauvaise nouvelle qu’on apprend en s’éveillant.
    • Des créanciers à notre porte
      Nous font lever avec chagrin :
      Mais de l’argent qu’on nous apporte ;
      Oh! c’est un bon réveil-matin.
      (Alexis Piron, Divertissement : Vaudeville, dans Œuvres complètes d'Alexis Piron, t. 3, p.225, publiées par Rigoley de Juvigny, 1777)
  4. (Botanique) (Familier) Nom populaire de l’euphorbe réveil-matin.
    • C'est ainsi que dans le genre Euphorbe existent des plantes aussi différentes d'aspect que notre modeste Réveil-matin (E. helioscopia) herbacé et les Euphorbes en cierges des demis déserts africains. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.110)
    • Euphorbe réveil-matin. — Nom vulgaire : Réveil-matin. — Nom latin : Euphorbia helioscopia (Gaston Bonnier)
  5. (Zoologie) (Désuet) Nom que donna Georges-Louis Leclerc de Buffon à une sorte de caille de Java.
    • La caille de Bontius, que Buffon nomme réveil-matin est une espèce trop succinctement indiquée, pour la placer comme réellement distincte dans un système ; je l’exclus de la liste méthodique, en attendant que des découvertes nouvelles fassent mieux connoître cet oiseau. (Coenraad J. Temminck, Histoire naturelle générale des pigeons et des gallinacés, vol.3, p.525, 1815)

Variantes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]