réveil-matin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir réveil et matin.

Nom commun [modifier]

Singulier et pluriel
réveil-matin
\ʁe.vɛj.ma.tɛ̃\
Un réveil-matin mécanique.
Un réveil-matin électronique.
Un réveil-matin, l'euphorbe.

réveil-matin \ʁe.vɛj.ma.tɛ̃\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Petite pendule, munie d’un mécanisme qui actionne une sonnerie bruyante et prolongée, à l’heure que l’on a marquée.
    • Cette personne a besoin de deux choses: la première , d'un réveil-matin pour se lever à l'heure, & la seconde d'un fuzil pour avoir de la lumière ; […] — (Hyacinthe Le Febure, Traité du jugement dernier, discours 19e, p.546, 1671)
    • Inventaire de mes effets que Marchand doit garder pour remettre à mon fils […] 2° Mon réveil-matin. C’est le réveil-matin de Frédéric II que j’ai pris à Potsdam (dans la boite n°III). — (Testament de Napoléon, dans Jacques Marquet de Norvins, Histoire de Napoléon, vol.4, p.365, 1835)
    • LAMPE RÉVEIL-MATIN […] Un réveil-matin ordinaire est surmonté d'une lampe à pétrole portant un petit brûleur qui reste allumé toute la nuit et qui sert de veilleuse […]. — (Nature, p.244, Dunod, 1879)
    • Mon réveil matin est réglé à l'heure où je dois me lever. Chaque matin, mon réveil matin sonne. Ensuite je me lève. — (Susana Montes Fito, Le Matin , dans Livre de Scénarios Sociaux, p.73, Future Horizons,)
    • Comme il n'utilisait pas la fonction réveil-matin de son réveil-matin il se réveillait le plus souvent parce qu'il n'avait plus sommeil, ou plus exactement parce qu'il avait assez dormi. — (Frédéric Cormont , Défis, p. 51, Éditions Le Manuscrit, 2005)
  2. (Familier) Bruit que fait le matin de bonne heure un coq, un voisin bruyant, etc.
    • Cette entrée fracassante et guillerette de Jamel au petit matin est un fantastique réveil matin. — (M Dumont, Appelez-moi : espérance, p.131, Publibook, 2001)
  3. (Figuré) Bonne ou mauvaise nouvelle qu’on apprend en s’éveillant.
    • Des créanciers à notre porte
      Nous font lever avec chagrin :
      Mais de l’argent qu’on nous apporte ;
      Oh! c’est un bon réveil-matin.
      — (Alexis Piron, Divertissement : Vaudeville, dans Œuvres complètes d'Alexis Piron, t. 3, p.225, publiées par Rigoley de Juvigny, 1777)
  4. (Botanique) (Familier) Nom populaire de l’euphorbe réveil-matin.
    • C'est ainsi que dans le genre Euphorbe existent des plantes aussi différentes d'aspect que notre modeste Réveil-matin (E. helioscopia) herbacé et les Euphorbes en cierges des demis déserts africains. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.110)
    • Euphorbe réveil-matin. — Nom vulgaire : Réveil-matin. — Nom latin : Euphorbia helioscopia — (Gaston Bonnier)
  5. (Zoologie) (Désuet) Nom que donna Georges-Louis Leclerc de Buffon à une sorte de caille de Java.
    • La caille de Bontius, que Buffon nomme réveil-matin est une espèce trop succinctement indiquée, pour la placer comme réellement distincte dans un système ; je l’exclus de la liste méthodique, en attendant que des découvertes nouvelles fassent mieux connoître cet oiseau. — (Coenraad J. Temminck, Histoire naturelle générale des pigeons et des gallinacés, vol.3, p.525, 1815)

Variantes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]