rebander

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De bander, avec le préfixe re-.
Note[modifier le wikicode]
  • (XVIe siècle) Amour, oyant tant renommer La Venus qui me fait aimer, …Se fist oster son bandeau Pour mieux voir si parfait ouvrage : Alors ravy de tant d’attraits, Et navré de ses propres traits : " Sus, sus, dit-il, qu’on me rebande. (Desportes, Les Amours de Cléonice, XXXIV, chanson)
  • Il convient deslier la partie… puis la rebander mediocrement… (Ambroise Paré, XII, 5)

Verbe [modifier le wikicode]

rebander \ʁə.bɑ̃.de\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre de nouveau un bandage.
    • Il leva l’appareil et rebanda la plaie.
  2. (Marine) Mettre un navire à l’autre bande lorsqu’il est sous voiles au plus près, ou le faire virer de bord.
  3. Tendre de nouveau, en parlant d’un arc, d’un ressort.
  4. (Sexualité) (Populaire) Avoir une nouvelle érection.
    • Manque l'odeur, quand même. Manque l'odeur. Une bonne odeur de chatte mouillée. Bordel de bordel de bordel, une bonne odeur de chatte baveuse et chaude que tu lappes comme un chat lappe son lait. J'en rebande, tiens, preuve en main. — (Jean-Pierre Andrevon, Manuscrit d'un roman de SF trouvé dans une poubelle: nouvelles, éd. Encrage, 1996, p. 84)

Références[modifier le wikicode]