receper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : recéper

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Composé de re-, cep et -er.

Verbe [modifier]

receper \ʁə.sə.pe\ ou \ʁə.se.pe\ (l’usage hésite), transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Couper au pied les ceps de vigne afin qu’ils poussent mieux.
    • Il a fallu receper les vignes.
  2. Tailler des arbres, des arbustes en ne gardant que les branches principales pour leur donner plus de vigueur.
    • Receper des taillis.
    • Le décor est aussi composé d'arbres recepés comme le Paulownia, dont les feuilles immenses font penser à certaines peintures du Douanier Rousseau. — (Camille Muller Les Jardins poèmes, 1996, Édition du Chêne p. 119)
  3. (Construction) Couper la tête des pieux, des pilotis.
    • Machine à receper.

Variantes orthographiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

  • \ʁə.sə.pe\ ou \ʁə.se.pe\ L’usage hésite entre ces deux prononciations. Par exemple le Petit Robert donne la prononciation /ʁə.sə.pe/ seule alors que le TLFi donne les deux. On peut concevoir que la prononciation /ʁə.se.pe/ est plus réaliste puisque le mot vient de cep prononcé /sɛp/ et non /səp/. D'ailleurs une variante est recéper prononcé /ʁə.se.pe/.

Références[modifier]