mieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin melius qui donne melz en ancien français ; puis mielz mais aussi miels, mialz ou mieulx. Mieux est attesté dès le début du XIIIe siècle. Cette forme montre une supplétion car son étymologie est distincte de celle de bien.

Adverbe[modifier]

mieux \mjø\

  1. Comparatif de bien. D’une manière plus accomplie, d’une façon plus avantageuse.
    • Personne n’entend mieux les affaires que lui, n’écrit mieux que lui, ne parle mieux que lui.
    • Il chante mieux, beaucoup mieux, bien mieux qu’il ne faisait.
    • Vous ne sauriez mieux faire.
    • Ses affaires vont mieux que jamais.
    • Il a été mieux reçu qu’il ne le croyait.
    • Vous seriez mieux sur ce fauteuil que sur cette chaise.
  2. Davantage, plus, pour indiquer la préférence.
    • J’aime mieux cette étoffe que l’autre.
    • Il vaut mieux, mieux vaut, Il est plus à propos, plus avantageux.
    • Il vaut mieux attendre un peu.
    • Mieux vaut s’accommoder que de plaider.
    • Il vaudrait mieux qu’il se tût, plutôt que de parler sur ce ton.

Expressions[modifier]

Adjectif[modifier]

Adjectif invariable
mieux
\mjø\

mieux \mjø\

  1. Meilleur.
    • Il n’y a rien de mieux, rien n’est mieux que ce que vous dites.
  2. En meilleure santé, en meilleur état.
    • Il est mieux, un peu mieux, beaucoup mieux.
    • Il n’est guère mieux. — Il était mieux hier qu’aujourd’hui.
  3. Qui est d’une figure, d'un aspect, d’un extérieur plus agréable.
    • Cette femme est mieux, est beaucoup mieux que sa sœur.
  4. Qui est d’une meilleure conduite, d’un meilleur caractère.
    • Ce jeune homme s’est beaucoup corrigé : il est certainement mieux qu’il n’était autrefois.
    • Mieux que tout cela, Il y a quelque chose de mieux à dire, à faire que ce qu’on a proposé.
    • On vous conseille de plaider, de vous désister ; mieux que tout cela, offrez à votre partie adverse moitié de ce qu’elle demande.

Nom commun[modifier]

Nom invariable
mieux
\mjø\

mieux \mjø\ masculin Note d’usage : S’emploie avec ou sans article.

  1. Ce qui est meilleur.
    • Je m’attendais à mieux que cela.— Il est changé en mieux. — En attendant mieux.
  2. (En particulier) Meilleure santé, meilleur état.
    • Les mêmes médecins qui avaient guéri la fille menèrent la mère à mieux. (Paul Verlaine, Mes prisons et autres récits autobiographiques, Confessions ; Éditions Messein, Le Livre de Poche, Paris, 1973, page 116)
    • Il y a du mieux dans son état, il y a un mieux sensible, le mieux se maintient.

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]