santé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Santé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin sanitas, via son accusatif sanitatem.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
santé santés
\sɑ̃.te\

santé \sɑ̃.te\ féminin

  1. État sain de l’organisme.
    • Ils se plaisaient à simuler leurs maux passés, pour en rappeler l’image à tous les yeux et mieux jouir de la santé présente. (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle (1874?))
    • Le Danemark, avec le souci le plus louable de la santé physique et morale de ses sujets, interdit absolument l’importation de l’alcool au Groenland. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    1. (Par analogie) Bon état du moral, de la raison.
      • La gauche « qui ne sait plus ce qu’elle veut » ne se contente plus de se taire, mais prend l’habitude de faire sien le grand discours de régression d’une droite dont elle envie la bonne santé, d’une droite à l’entrain réactionnaire communicatif. (Élisabeth Guibert-Sledziewski, « Une culture de régression », dans Flash sur la droite, Raison présente n° 88, 4e trimestre 1988, p. 115)
      • La santé de l’esprit. La santé de l’âme.
    2. (Par extension) État de l’organisme, bon ou mauvais ; manière dont on se porte.
      • Cependant la santé du roi Louis donne depuis quelques années de sérieuses inquiétudes. […] En mars 1480, il présente aux Forges, près de Chinon, une première attaque, un premier ictus. (J. Colombe, Portraits d’ancêtres - I - Jacques Coitier, Hippocrate revue d’humanisme médical, janvier 1949, n° 1, p. 20)
      • Sa santé ne lui permet pas d’habiter Paris. Son état de santé l’oblige à se reposer. Bulletin de santé.
  2. (Par extension) Verre bu en souhaitant à quelqu’un d’être en bonne santé.
    • Hourra pour l’Ange-Gardien ! et pour ses habitants ! cria le général en élevant son verre et en le vidant d’un seul trait… […] Voilà de bon vin, Moutier. Ça fait plaisir de boire des santés avec un vin comme ça ! (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange Gardien, 1888)
    • Le maître-d’école fit même un joli discours en réponse à cette santé, et chacun fit honneur aux mets appétissants préparés par madame Montépel, qui avait la réputation d’être la meilleure « fricoteuse » des environs. (Honoré Beaugrand, Jeanne la fileuse : épisode de l’émigration franco-canadienne aux États-Unis, 1878, Fides, 1980, p. 97)
  3. (Histoire) (Marine) (Dans les ports de mer) Lieu où l’on retient en quarantaine, après leur débarquement, les voyageurs arrivant d’un paysrègne une maladie épidémique ou contagieuse.

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Interjection[modifier]

Invariable
santé
\sɑ̃.te\

santé ! \sɑ̃.te\ abréviation de la forme plus polie, à votre santé, ou à ta santé

  1. (Familier) Se dit au moment de trinquer lorsque l’on porte un toast.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

→ voir à votre santé

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]