rouget

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Rouget

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Composé de rouge et -et.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rouget rougets
\ʁu.ʒɛ\

rouget \ʁu.ʒɛ\ masculin

  1. Nom donné à différents poissons de coloration rouge, et spécialement à un petit poisson de la méditerranée qui a deux longues barbes sous la mâchoire inférieure.
    • Les poissons qu'on y pêche sont d'un goût excellent; ceux qu'on estime le plus et qu'on rencontre le plus fréquemment, sont : le rouget, le maquereau, le loup, la sole, deux espèces de sardines enfin et sur-tout le mulet (vulgairement muge), dont nos pêcheurs distinguent aussi deux variétés. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, page 76)
    • Il y avait encore des rougets de roche, à la chair exquise, du rouge enluminé des cyprins. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Mon petit, j’ai deux rougets… Et puis, tu sais, du bœuf en daube… Tu m’en diras des nouvelles, té. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
  2. (Médecine vétérinaire) Maladie infectieuse qui sévit sur les porcs, contagieuse, transmissible à l’homme et caractérisée par des plaques rouges sur la peau.
    • Maladie rouge, rougeole du porc, mal pourpre, le rouget, maladie contagieuse spéciale au porc, sévit dans certaines régions « pays à rouget », principalement au printemps et en été jusqu’au début de l’automne. — (Garcin, Guide vétérinaire, 1944, page 237)
  3. (Populaire) Cuivre rouge.
    • J’ai grinchi 4 plombes de rouget à bord de la Jeanne d’Arc. — (Ansiaume, Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest , 1821, f. 12 vo, § 327)
    • C’est peut-être du dur ? […]
      − Non […] c’est du rouget […].
      − Va me chercher le rouget […] viens chercher le rouget.
      — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, t. 6, 1843, page 132)
  4. (Botanique) Nom populaire de divers champignons, roses ou orangés, tels l’oronge, etc.
  5. (Entomologie) (Populaire) Synonyme de aoûtat.
    • Les rougets abondent durant l’été et l’automne en certaines contrées. — (Brumpt, Précis de parasitologie, 1910, page 504)
    • Voilà qu'elle le découvrait, le doux cortège de feuilles, de fleurs et de fruits, fait aussi d'orties, d'épines-noires, de chardons, de bestioles piquantes, suçantes ou térébrantes, rougets, taons, guêpes, frelons, mille-pattes, fourmis, perce-oreilles, gâtant fort la poésie des papillons, libellules ou autres bêtes à bon Dieu. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 214)

Synonymes[modifier le wikicode]

Poisson :

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • rouget sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

rouget \Prononciation ?\ masculin (graphie inconnue)

  1. (Ichtyologie) Gardon.
  2. (Botanique) Variété de pommes.

Références[modifier le wikicode]