s’enfuir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis s'enfuir)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Verbe composé de s’, en- et fuir.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

Daphné s’enfuyant. (1)

s’enfuir /s‿ɑ̃.fɥiʁ/ pronominal intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Fuir, s’échapper de quelque part.
    • […]; mais, quand il vit s’enfuir devant lui, en boitant, l’homme courbé et enveloppé de bandages sanglants, sa pitié l’emporta. […]. Il ne revit pas l’éclopé et il n’en aperçut même aucune trace. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 369, Mercure de France, 1921)
    • Confusion : le kaiser s'est enfui en Hollande, mais le militarisme demeure et les chefs sociaux-démocrates du nouveau régime, républicain, font alliance avec les généraux monarchistes et les corps francs à croix gammée contre les spartakistes. (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, p.12)
  2. (Figuré) S’écouler d’un pot, d’un vase, en parlant d’une liqueur.
    • Prenez garde, votre vin s’enfuit.
  3. (Figuré) Passer, disparaître, se dissiper.
    • Le temps s’enfuit.
    • Mon bonheur s’est enfui pour jamais.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Fuir de quelque part (1) :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]