sanglant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sanguilentus.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin sanglant
\sɑ̃.ɡlɑ̃\
sanglants
\sɑ̃.ɡlɑ̃\
Féminin sanglante
\sɑ̃.ɡlɑ̃t\
sanglantes
\sɑ̃.ɡlɑ̃t\

sanglant \sɑ̃.ɡlɑ̃\

  1. Qui est taché de sang, souillé de sang.
    • Mort sanglante, mort violente avec effusion de sang.
    • Bizarrement, son cadavre sanglant ne la dérangeait pas : il lui faisait à peu près le même effet qu'un zombie de pacotille dans une maison hantée de fête foraine. (Michelle Gagnon, Frayeur, Harlequin, 2012)
  2. Où il y a beaucoup de sang répandu ; qui cause beaucoup de morts et de blessés.
    • Les mœurs des compagnonnages furent longtemps fort remarquables par leur brutalité ; avant 1840, il y avait constamment des bagarres, souvent sanglantes, entre groupes de rites différents. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.268)
    • Surpris, les Français tournèrent bride, mais reprenant l'offensive ils engagèrent avec les cosaques, qu'ils mirent en fuite, un sanglant corps à corps jusque dans les rues du hameau de Jacqueville, puis tranquillement reprirent la route de Fontainebleau. (L'invasion à Montereau et aux environs en février 1814, dans Annales de la Société Historique et Archéologique du Gâtinais, Fontainebleau : Maurice Bourges, 1916-1917, vol.33, p.89)
    • Que les instruments qui ont servi à ourdir cette sanglante machination politique doivent disparaître, cela est évident. (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • Le gouvernement ordonne une répression sanglante. Arrestations, pendaisons, exécutions sommaire plongent Tripoli dans un bain de sang. (Tewfik Farès, 1911 : la Libye en guerre, déjà, dans Libération (journal) du 18 mars 2011, p.S12)
  3. Qui a la couleur du sang ; sanguin.
    • Le ciel avait pris des reflets sanglants, et un vent impétueux balayait devant lui la flamme et la fumée. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Mais soudain, au bord occidental de l'immense dais noir, le soleil couchant reparaît un instant, sanglant, embrasant le camp entier d'une lueur surnaturelle. Les tentes semblent flamber, toutes rouges entre la plaine d'un vert invraisemblable et les nuages violacés, […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 154)
  4. (Figuré) Qui est outrageux, profondément blessant.
    • Un sanglant affront.
    • Une injure sanglante.
    • Il lui a fait un reproche sanglant.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe sangler
Participe Présent sanglant
Passé

sanglant \sɑ̃.ɡlɑ̃\

  1. Participe présent de sangler.

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sanguilentus.

Nom commun[modifier]

sanglant \Prononciation ?\ masculin

  1. Sanglant.