templum

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Il est tentant, comme il est fait souvent, de lier ce mot au grec ancien τέμενος témenos (champ ou bois sacré, enclos réservé aux chefs) issu du verbe τέμνω témno (« couper ») et de faire de templum la coupure entre le profane et le sacré.
Le mot est plus probablement issu l’indo-européen commun *temp [1] (« étendre, étendue > espace », sens étymologique de templum), d’où contemplor (« regarder l’espace, le ciel (en vue d’un présage), contempler ») qui a très tôt pris un sens religieux.
De cette racine est issu le grec ancien τάπης, tápês (« tapis »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif templum templa
Vocatif templum templa
Accusatif templum templa
Génitif templī templōrum
Datif templō templīs
Ablatif templō templīs
Imago templi gallice "Maison Carree" vocati, Nemausus.

templum \Prononciation ?\ neutre

  1. Espace tracé par le bâton de l'augure (au ciel et sur terre).
  2. Lieu d'observation, cercle d'observation.
  3. Espace libre, vaste espace, espace.
  4. (Religion) Terrain consacré (même sans édifice), temple, sanctuaire. (Par extension) Tout endroit consacré : tribune aux harangues, curie, tribunal.
  5. Asile d'une divinité, en parlant d'un bois sacré.
  6. (Architecture) Solive (chez Vitruve).

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • contemplor, observer une partie du ciel; observer attentivement, considérer, contempler, étudier.
  • extemplō, aussitôt, sur-le-champ.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • templum sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]