terrien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Terrien

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif) (1210) Dérive de terre avec le suffixe -ien. Le sens « campagnard » n’apparaît qu’au XIXe siècle.
(Nom) (1270) Nominalisation de l’adjectif.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin terrien
\tɛ.ʁjɛ̃\
ou \te.ʁjɛ̃\
terriens
\tɛ.ʁjɛ̃\
ou \te.ʁjɛ̃\
Féminin terrienne
\tɛ.ʁjɛn\
ou \te.ʁjɛn\
terriennes
\tɛ.ʁjɛn\
ou \te.ʁjɛn\

terrien \tɛ.ʁjɛ̃\ ou \te.ʁjɛ̃\

  1. Qui possède des terres.
    • En France, en Belgique, en Hollande, en Allemagne, partout, sauf en Amérique, il est bien rare que le petit propriétaire terrien possède plus de dix à vingt acres. (Thomas Couët, Le bois, voilà l’ennemi !, Revue franco-américaine, 1909)
  2. Relatif à la terre, à la campagne (par opposition à la ville).
    • […] un peuple ouvrier-paysan, hier encore rustique, qui apportait dans ses métiers les plus vieilles vertus terriennes, un honneur incroyable du travail, la piété de l’ouvrage bien fait […] (Jérôme et Jean Tharaud, Notre cher Péguy, p. 19)
  3. Relatif à la Terre.
    • (Science-fiction)Un des buts du Mouvement raélien (et non le moindre) est la construction d’une ambassade terrienne qui, le jour venu, permettra d’accueillir les extraterrestres. (Claude Mac Duff, Survol des croyances et « religions » extraterrestres, dans Le Québec sceptique, no 18, mai 1991)
  4. Qui vit à l’intérieur des terres, par opposition aux côtes.
    • Il a toujours été difficile d’intéresser le Français terrien aux choses de la mer. (Jacques Bainville)

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin terrien
\tɛ.ʁjɛ̃\
ou \te.ʁjɛ̃\
terriens
\tɛ.ʁjɛ̃\
ou \te.ʁjɛ̃\
Féminin terrienne
\tɛ.ʁjɛn\
ou \te.ʁjɛn\
terriennes
\tɛ.ʁjɛn\
ou \te.ʁjɛn\

terrien \tɛ.ʁjɛ̃\ ou \te.ʁjɛ̃\ masculin

  1. Celui qui vit du travail de la terre.
    • Le paysan n’est plus le terrien robuste et songeur, né de la terre, qui vivait d’elle et qui mourait là où, comme le chêne, il avait poussé ses racines. (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Les terriens de Roche ont des entêtements inexplicables. Il est vrai que ces entêtements sont une vertu. L'invasion est à leur porte, inévitable; cela ne les empêche pas de s'acharner au travail de la moisson, […]. (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille, vol.1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 Juillet 1916)
  2. (Science-fiction) Habitant de la Terre.
    • Le dernier jour des terriens était arrivé et Arcvad le puissant avait décrété leur mort pour minuit, heure de Mars, — 11 heures du matin à New-York. (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, no1, janvier 1914)
  3. (Marine) Habitant de l’intérieur des terres.
    • […] ; mais le Bureau de Santé était implacable et livrait sans merci aux autorités administratives et judiciaires ceux qui débarquaient clandestinement, avec la complicité des terriens, des marchandises suspectes ; […]. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo - Les Corsaires chez eux, p. 93, éd. Honoré Champion, 1925)
  4. (Familier) (Tennis) Joueur spécialiste de la terre battue.
    • Confronté à un pur terrien, très mobile et d’une régularité rare dans l’échange, le Français n’aura jamais réussi à imposer son rythme dans cette rencontre. (Roland-Garros 2013 : Tsonga passe à côté, Nadal reste le grand favori, leplus.nouvelobs.com, 8 juin 2013)

Variantes orthographiques[modifier]

Habitant de la Terre (2) :

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]