à la main

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir à, la et main

Locution adverbiale[modifier | modifier le wikitexte]

à la main /a la mɛ̃/ invariable

  1. Avec la main.
  2. (En particulier) Manuellement, artisanalement, par opposition aux objets faits à la machine.
    • Avant de servir au tannage des cuirs, l'écorce de chêne est hachée mécaniquement ou à la main, puis réduite entre des meules en une poudre grossière qui prend le nom de tan. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.175)
    • Néanmoins, tant que l'industrie du tissage à la main fut prospère dans ces campagnes, c'est-à-dire jusqu'à 1872, le chômage agricole de l'hiver fut allégrement supporté. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Il se fichait même de savoir pourquoi De Lavarice préconisait un désherbement à la main plutôt que l'application de produit herbicide. Il se fichait de savoir si c'était par souci de pollution ou d'économie. Ernest Bavarin, L'habitation de la nouvelle chance, L'Harmattan, 2001, p.264
  3. (En particulier) (Informatique) Avec des outils informatiques rudimentaires, sans réaliser un programme spécifique pour faciliter la tâche
    • je ne vais pas écrire un bot pour faire ce travail, je vais le faire à la main.
  4. Dans la main.
    • Un escadron de dragons, sortant sur ces entrefaites de la caserne du quai d'Orsay, s'avance au grand trot, le sabre à la main, sur la foule; […]. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • Elle revient du cabinet de toilette, […], une brosse à dents à la main, la bouche toute mouillée et vermeille, les cheveux épars. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • […], à travers les persiennes fermées, je regardais des pauvresses s’accroupir sur la pelouse, un cierge à la main, et marmotter des oraisons ; […]. (Octave Mirbeau, Mon oncle,)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]