ardeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin ardor.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
ardeur ardeurs
/aʁ.dœʁ/

ardeur /aʁ.dœʁ/ féminin

  1. Chaleur vive, extrême.
    • L’ardeur du feu.
    • L’ardeur du soleil.
    • Pendant les ardeurs de la canicule.
  2. Chaleur âcre et piquante qu’on éprouve dans de certaines maladies.
    • L’ardeur de la fièvre.
    • Ardeur d’entrailles.
  3. (Figuré) Chaleur, vivacité avec laquelle on se porte à quelque chose.
    • […], l’acheteur, le plus souvent, est séduit par le poil lustré, onctueux et cette ardeur factice qui fait cabrioler, se cabrer, ou croupionner les chevaux, comme s’ils étaient doués d’une vigueur hors ligne […]. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Chez les peuples protestants, il y a d'autant plus d’ardeur morale que l’Église établie est plus fortement battue en brèche par des sectes dissidentes. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.301)
    • Mikkelsen, au contraire, impatient […], me pressait ; je cherchai amicalement à calmer son ardeur ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Nous préparions la Fête-Dieu avec une ardeur et une fébrilité d'autant plus vive que chaque quartier entendait exhiber le plus beau reposoir. Quelle mobilisation ! (Yanny Hureaux, Bille de chêne: Une enfance forestière, Jean-Claude Lattès, 1996)
    • L’ardeur que mettait John Wesley à convertir des femmes jeunes et jolies tenait à la fois du zèle religieux le plus sincère et d'un désir physique, peut-être inconnu de lui même. (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.600)
  4. (Figuré) (Littéraire) Passion amoureuse.
    • Sa nuit de noce n'avait pas été pour elle une nuit d'amour. Elle avait subi son époux sans ardeur et sans répugnance. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]