blau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Blau

Allemand[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux haut allemand blao.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

blau

blau /blaʊ̯/

  1. Bleu.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  •  : écouter « blau »
  • Autriche : écouter « blau [blaʊ̯] »

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux haut allemand blao.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

blau masculin

  1. Bleu.
  2. Livide.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838-1844

Catalan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux haut allemand blao.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

blau

  1. Bleu.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Frison[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux haut allemand blao.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

blau

  1. Bleu.

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux haut allemand blao.
Le deuxième sens en tant que substantif provient de la couleur du costume traditionnel des gendarmes français.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

blau [ˈblaw] masculin (féminin : blava ; pluriel : blaus, blavas) (graphie normalisée)

  1. Bleu.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

blau [ˈblaw] masculin (pluriel : blaus) (graphie normalisée)

  1. Bleu, ecchymose.
  2. (Familier) gendarme.
    • Vesètz, quand los blaus aguèron gafat mon paire, ieu aviái environ tres ans, e m’apelavan Joan, tot cort. (Jean-Baptiste Fabre, Istòria de Joan-l’an-pres, adaptation à la graphie classique par Patric Sauzet, traduction française Patric Sauzet et Felip Gardy, 1988, CRDP Montpellier, p. 138)

Références[modifier | modifier le wikitexte]