noir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Noir

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin nĭger (« noir »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin noir
/nwaʁ/
noirs
/nwaʁ/
Féminin noire
/nwaʁ/
noires
/nwaʁ/

noir /nwaʁ/ masculin

  1. Qualifie l’aspect d’un corps dont la surface, absorbant intégralement toutes les radiations qu’il reçoit, donne l’impression d’obscurité ; la plus sombre des couleurs.
    • Les Liméniennes ont toutes de belles couleurs, les lèvres d’un rouge vif, de beaux cheveux noirs et bouclés naturellement, des yeux noirs d’une expression indéfinissable d’esprit, de fierté et de langueur ; […]. (Flora Tristan ; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
  2. (Par extension) Qualifie certaines choses qui approchent de cette couleur.
    • Du pain noir ; raisin noir ; des yeux noirs ; du café noir.
    • Le coucher de soleil est d'un gris inquiétant et de gros nuages noirs s’accumulent vers l’occident. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1, De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Par extension) Qualifie une peau bronzée.
    • Il est revenu de vacances avec la peau noire.
  4. (Par extension) (En particulier) Qualifie les personnes dont la peau est foncée.
    • La boxe est très en honneur à Panama. J’assistai à de bons matches et quelques boxeurs noirs étaient tout près de la meilleure classe mondiale. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1, De New-York à Tahiti, 1929)
    • La police attend avec des mitrailleuses et des gaz les grévistes noirs de Pennsylvanie. (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
  5. Sans lumière, obscur, sombre.
    • C’était une nuit noire.
  6. (Vieilli) Qui est livide, meurtri.
    • Être noir de coups. — Elle a la peau toute noire des coups qu’elle a reçus.
  7. Qui est sale, crasseux.
    • Lavez vos mains, elles sont toutes noires.
  8. Qui est triste, morne, mélancolique, irrité, hostile, lugubre ou bien funeste..
    • Il a une humeur noire. — Un noir chagrin. — De noirs soucis.
    • Un noir pressentiment. — Des idées noires. — Un regard noir.
  9. (Figuré) Qualifie les crimes, les mauvaises actions et les personnes qui les commettent ; qui est néfaste, diabolique.
    • Une noire trahison. — Une malice noire. — Une noire ingratitude. — Une noire calomnie.
    • Fut-il jamais d’action plus noire ? — Avoir l’âme noire.
    • Dans le théâtre de Hugo, Anne Ubersfeld l'a établi, la puissance du souverain est généralement montrée sous son angle le plus noir. (Florence Naugrette, Le Théâtre romantique, 2001)
  10. (Littéraire) Qualifie ce qui est chargé de menaces, de malheur.
    • Que je le plains, pécheur, en ton heure dernière !
      Les maux les plus affreux sont amassés sur toi ;
      Le noir enfer, séjour rempli d’effroi,
      T’attend au bout de la carrière.
      (Mort du pécheur, dans Félix Dupanloup, Manuel des petits séminaires et des maisons d’éducation chrétienne, p.106, 2e éd., 1844)
  11. (France) Complètement ivre d’alcool.
    • Il est complètement noir !

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Couleur
anthracite
Bronzé
bronzé, hâlé
Personne
mélanoderme
Sans lumière
foncé, obscur, sombre, stygien, ténébreux
Triste
funeste, lugubre, macabre, sinistre, sombre
Diabolique
diabolique, effroyable, épouvantable, redoutable, terrible
Saoul
ivre, mûr (Familier), rond (Familier), soul, soûl, saoul

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
noir noirs
/nwaʁ/

noir /nwaʁ/ masculin

  1. Couleur, bien qu’en théorie ce soit une absence de couleur : Toutes les longueurs d’ondes visibles sont absorbées dans le cas de la synthèse soustractive (les pigments utilisés, absorbant chacun une longueur d’onde, sont combinés de manière à toutes les absorber) ; ou aucune lumière n’est émise dans le cas de la synthèse additive.
    • #000000
    • Noir des fonds de cale, noir des gouffres où l'on descend par des échelles de cent mètres, noir où court la Garonne naissante perdue dans les entrailles de la Maladetta. Noir d'ébène, noir de suie, nègres du noir Niger, et vous petits ramoneurs de mon enfance. (Maurice Bedel, Traité du plaisir, 1945)
  2. (En particulier) Couleur du deuil.
    • […]; je regardais les gens entrer dans la cour, les hommes en redingotes sombres, les femmes long voilées de noir. (Octave Mirbeau, Mon oncle,)
  3. (Par extension) Obscurité.
    • Tout, autour de moi, s’est écroulé en ténèbres. Au milieu de ce noir, je me suis accoudé sur ma table ronde, que la lampe ensoleille. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Nous recom­mençâmes à descendre dans le brouillard et le noir. D'autres chefs nous pressaient ; le terrain était inégal et bourbeux ; les chevaux se faisaient tirer. (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 16)
  4. (France) (Familier) (Par métonymie) Tasse de café sans lait ni crème.
    • Sers moi un noir bien serré, s’il te plaît.
  5. (France) Meurtrissure, ecchymose, hématome.
    • Il a des noirs.
  6. (Serrurerie) Partie ni polie ni blanchie à la lime.
  7. (Jardinage) Maladie cryptogamique aussi appelée charbon.
  8. (Chimie) Nom de diverses teintures, charbons ou poudres noires.
    • Le noir de platine et le noir de palladium sont utilisés en chimie comme catalyseurs.
  9. Point noir au centre d’une cible.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Couleur :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin noir
/nwaʁ/
noirs
/nwaʁ/
Féminin noire
/nwaʁ/
noires
/nwaʁ/

noir /nwaʁ/ masculin

  1. (Par métonymie) Personne dont la couleur de la peau est noire.
    • Il n'y a point ici de blancs et il n'y a point de noirs ; il y a des Africains du Nord, tous coiffés de la chéchia. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin niger.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

noir /Prononciation ?/

  1. Noir.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

noir /Prononciation ?/ masculin

  1. Noir (couleur).