lumière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin lūmĭnarĭa, pluriel de lūmĭnare (« astre », « flambeau »), dérivé de lūmen (« lumière », « flamme », « lumière du jour »). Évolution propre à la Gaule du Nord : lūmĭnaria élimina le classique lūx, conservé partout ailleurs dans la Romania.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lumière lumières
/ly.mjɛʁ/

lumière /ly.mjɛʁ/ féminin

  1. (Physique) Radiation électromagnétique qui peut produire une sensation visuelle.
    • Cette diffusion est d'autant plus grande que la lumière incidente est plus réfrangible. En lumière blanche, la lumière diffusée sera donc bleuâtre, ce qui en effet le cas. (Jean Perrin, Les Atomes, Félix Alcan, rééd. 1924, p. 194)
    • Dehors, il y a le dieu Soleil. Je te salue Phœbus, dispensateur de vie et de lumière, toi, de qui nous vient toute Beauté; maître de la Forme, et des Couleurs. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p. 249)
    • Aussi cette théorie corpusculaire de la lumière, à laquelle Newton se ralliait, a-t-elle été adoptée par la plupart des physiciens jusqu’au début du xixe siècle. Il faut cependant noter que, dès la fin du Modèle:sièle2 siècle, le grand savant hollandais, Christiaan Huygens, avait proposé une théorie ondulatoire de la lumière et donné de remarquables explications, encore classiques aujourd’hui, des phénomènes de réflexion, de réfraction et de double réfraction […]. (Louis de Broglie; La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l’Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
    • Or il se trouve que très fréquemment de nombreux arbres sont les uns à côté des autres. Ils peuvent être d’espèces différentes, chacun luttant avec le voisin pour la lumière ; l’ensemble forme un groupement homogène appelé forêt. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 101)
  2. Ce qui éclaire et qui rend les objets visibles.
    • Le lendemain, j’ai vu la chambre dans la simplicité de la lumière du jour. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • […], puis mon geôlier m’enferma dans une petite pièce obscure. C’était un cachot, presque un placard, où la lumière du jour n’entrait jamais. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Énorme oiseau de proie, mon avion, désormais hélas ! en pleine lumière, décrit lentement des orbes sournois. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.120)
    • Il contempla son verre où la lumière de la lampe se réfractait et soupira :
      — Nul n'y peut rien!
      (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.90)
    • La lumière rasante faisait paraître d’un noir intense les nuées qui furent déchirées bientôt par cent autres lumières, lorsque les éclairs les parcoururent. (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
  3. Ce qui sert à éclairer.
    • Il fallut passer la première nuit sans feu et sans lumière. Les moteurs qui alimentaient les dynamos avaient été mis en pièces, et personne ne possédait d’allumettes ; […]. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 270, Mercure de France, 1921)
    • […], à 1 heure du matin, je pénétrais dans le port de Colon. Entre les deux jetées j’étais ébloui par de nombreuses lumières et j’évitais de justesse un vapeur qui sortait. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  4. (Peinture) Effets de la lumière imités dans un tableau.
    • Bel effet de lumière. - Le clair-obscur est la juste distribution des ombres et de la lumière. - Les lumières sont bien ménagées dans ce tableau.
  5. (Mécanique) Ouverture.
    • Lumière oblongue
    1. (Armement) Ouverture, du petit trou par où l’on mettait le feu à un canon, à un fusil, etc.
      • On inaugurait le nouveau maire ; deux pièces de canon éraillés, qui partaient par la lumière, nous saluèrent à notre entrée ; …. (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
    2. (Marine) Ouverture pratiquée au corps de pompe et par laquelle l’eau sort pour entrer dans la manche où le tuyau la conduit.
    3. (Mathématiques) (Physique) Petit trou à travers lequel on aperçoit l’objet observé, dans l’instrument de mathématique à pinnules.
  6. (Musique) (Facteur d’orgues) Ouverture par laquelle le vent entre dans un tuyau.
  7. (Figuré) Publicité, examen.
    • N’ayant à rougir d’aucune des actions de sa vie, il ne redoute point la lumière.
  8. (Figuré) Intelligence, clarté d’esprit
  9. (En particulier) (Au pluriel) Savoir, connaissances, tout ce qui éclaire et guide l’esprit.
    • Pérouca s’est peu fait remarquer jusqu’à présent ; mais on s’accorde à lui reconnaître des lumières et de la capacité. (Anonyme, Grèce. - Administration intérieure, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • […]; on assure même qu’ils avaient été fort satisfaits d’apprendre les défaites de l’armée de Mandchourie ; ils croyaient que le gouvernement effrayé finirait par avoir recours à leurs lumières ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chapitre V, La grève générale politique, 1908, p.219)
  10. Éclaircissement, indice sur une affaire, sur un sujet.
    • Faute de pouvoir faire toute la lumière désirable sur ce fait énigmatique, nous réunirons ici le faisceau de vraisemblances et de témoignages qui peuvent seuls nous éclairer pour le moment. (Robert Triomphe, Joseph de Maistre, page 67, Droz, 1968)
    • Je n’ai aucune lumière sur cette affaire. - Les révélations des témoins ont jeté une grande lumière dans cette affaire, sur cette affaire.
  11. (Figuré) Homme d’un rare savoir, d’un mérite transcendant.
    • Cet écrivain a été la lumière de son siècle, une des grandes lumières de son temps.
  12. (Anatomie) Synonyme de lumen.
  13. (Québec) Tout ce qui sert à éclairer, comme une lampe, un plafonnier, une lampe de poche, etc.
  14. (Québec) (En particulier) Feu de circulation, souvent utilisé au pluriel.
    • Il a brûlé une lumière. — Il ne s’est pas arrêté à un feu rouge.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]