contrecoup

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : contre-coup

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir contre et coup

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
contrecoup contrecoups
/kɔ̃t.ʁə.ku/

contrecoup /kɔ̃t.ʁə.ku/ masculin

  1. Répercussion d’un corps sur un autre.
    • La balle a donné contre la muraille et il a été blessé du contrecoup.
  2. Impression d’un coup sur une partie opposée à celle qui a été frappée.
    • Il fut blessé au front et mourut du contrecoup. Le contrecoup est souvent plus dangereux que le coup.
  3. (Figuré) Événement qui arrive par suite ou à l’occasion d’un autre.
    • Mais une seule secousse se produisit, qui fut plutôt un contrecoup qu'un coup direct. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]