coup de foudre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir coup, de et foudre.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
coup de foudre
/ku də fudʁ/
coups de foudre
/ku də fudʁ/

coup de foudre masculin

  1. Phénomène physique marqué par l’impact de la foudre sur un objet ou un être vivant.
    • ...car la terre aiant été entrouverte par un coup de foudre, il fut englouti dans cet abyme avec son chariot. (Pierre Bayle, Dictionaire historique et critique, 1702)
    • Cette pierre fut brisée par un coup de foudre en 1626. (Louis Alexandre Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et ..., 1770)
    • Jeudi, le 28, un paysan nommé Relf fut tué par un coup de foudre près de Cranbrook, dans le comté de Kent. (Cosmos: revue encyclopédique hebdomadaire des progrès des sciences ... , 1866)
    • Le 23 mai dernier, la ligne a reçu un coup de foudre intense. Sur les 130 poteaux, 19 ont été fendus... (La Lumiére électrique, 1890)
    • Tullus Hostilius fut tué par un coup de foudre au cours d'expériences d'électricité qu'il exécutait imprudemment. (Société d'anthropologie de Bruxelles, Bulletin et mémoires de la Société d'anthropologie de Bruxelles, 1912)
    • Les effets d'un coup de foudre - brûlures et mort apparente - sont comparables à ceux du courant électrique . (Jeanne Mager Stellman, Chantal Dufresne, Encyclopédie de sécurité et de santé au travail, 2000)
  2. (Figuré) Attrait passionné qui se déclare subitement.
    • Ce que les romans du dix-septième siècle appelaient le coup de foudre, qui décide du destin du héros et de sa maîtresse, est un mouvement de l'âme qui, pour avoir été gâté par un nombre infini de barbouilleurs, n'en existe pas moins dans la nature; il provient de l'impossibilité de cette manœuvre défensive. La femme qui aime trouve trop de bonheur dans le sentiment qu'elle éprouve pour pouvoir réussir à feindre; ennuyée de la prudence, elle néglige toute précaution et se livre en aveugle au bonheur d'aimer. La défiance rend le coup de foudre impossible. (Stendhal, De l'Amour, 1822, note de bas de page de l'auteur)
    • Rien n'est plus malaisé que l'exploitation méthodique d'un évènement du cœur, rien ne s'amortit plus vite que les ondes d'un coup de foudre. (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.44)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

impact de la foudre
coup de tonnerre

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]