cribler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin cribellāre.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

cribler /kʁi.ble/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Passer par le crible, nettoyer avec le crible.
    • Cribler du blé. — Du grain bien criblé.
  2. (Par analogie) Percer en beaucoup d’endroits.
    • Les murailles sont criblées de trous, souvenir des biscaïens suédois. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • Les flancs du vaisseau étaient criblés de coups de canon.
  3. (Figuré) Couvrir d'une nuée, d'une multitude de choses.
    • Ici un vieillard tuberculeux tisonnant un poêle et prolongeant son agonie tout en criblant innocemment de ses bacilles les tout petits confiés à sa garde. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Son devoir est criblé de fautes. - Être criblé de dettes. — Cribler quelqu’un d’injures, de reproches, de plaisanteries.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Passer par le crible, nettoyer (1) :

Références[modifier | modifier le wikitexte]