découdre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé du préfixe dé- et du verbe coudre.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

découdre /de.kudʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison) comme coudre.

  1. Défaire ce qui est cousu.
    • Alors Marguerite, […], coupa rapidement le lacet qui fermait son pourpoint, tandis que Gillonne, avec une autre lame, décousait ou plutôt tranchait les manches de La Molle. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
  2. (Par analogie) (Chasse) Déchirer le ventre d’une plaie en long, en parlant du sanglier ou du cerf. → voir éventrer
    • Alors, sire, dit Catherine, vos sujets les huguenots feront comme le sanglier à qui on ne met pas un épieu dans la gorge : ils découdront le trône. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)


se découdre pronominal

  1. Se défaire en parlant de choses dont la couture s’ouvre.
    • Sa robe commence à se découdre.
    • La doublure s’est décousue.


en découdre intransitif

  1. Se battre ; lutter ; se mesurer.
    • L’ennemi s’avance, nous aurons à en découdre.
    • Madame la marquise de Cinq-Mars, il faut que je vous dise que je vous tiens en mépris. Il faut que votre époux en découse. Épée contre épée. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)

Références[modifier | modifier le wikitexte]