ignorer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin ignorare (ne pas connaître).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

ignorer transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Ne pas connaître.
    • Du reste, rien ne l’embarrasse et elle fournit réponse à tout; d’autant plus péremptoirement que plus elle ignore; mais elle ignore sans le savoir et me fait comprendre mieux que jamais ceci: que l’ignorance qui s’ignore invite aux grandes affirmations. (André Gide, Retouches à mon "Retour de l’U.R.S.S.", 1937)
    • Après tout s’ils ne parlent pas de ce qu’ils ignorent est-ce blâmable. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • Place Charles-Surugue, des feldgendarmes apprennent aux Auxerrois à traverser dans les passages cloutés qu'ils semblaient ignorer. C'est une leçon de prévention routière avant la lettre. (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977, p.69)
  2. N’avoir pas une juste idée de soi-même, de ses forces.
    • Ce grand génie s’ignorait encore lui-même.
  3. Ne pas pratiquer une chose.
    • J’ignore l’art de flatter. Je préfère l’ignorer.
  4. {{Québec|fr (Anglicisme) Ne pas tenir compte de quelque chose ; faire comme si elle n'était pas là.
    • Jamais autant de députés fédéraux n'ont ignoré les intérêts de leurs propres électeurs. La dernière fois qu'on a subi autant de mépris, c'était lors du rapatriement de la Constitution en 1982. (publicité web du Bloc Québécois, 10 déc 2014)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Ignorer les hommes, Ne pas connaître le cœur humain.
  • S’ignorer soi-même, Ne pas se connaître soi- même.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]