moneo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Le Dictionnaire étymologique latin [1] explique :
Moneo vient de la racine *men « penser » (→ voir mens et memini), ou plutôt d'un substantif perdu dérivé de cette racine ; voyez le rapport de disco et doceo. Montrum a signifié d’abord « avertissement », puis « prodige ». De là, monstrare. II faut remarquer combien le sens de ce verbe s’est généralisé. Un diminutif de monstrum est mostellum « petit fantôme », d'où le nom de Mostellaria donné à une pièce de Plaute dans laquelle il est question d'apparitions. On avait élevé à Rome, sur le Capitole, un temple à Juno Moneta à la suite d'avertissements que cette déesse avait fait entendre. Comme ce temple, ainsi que d'autres sanctuaires dans l’antiquité, fut employé à la fabrication de la monnaie, le mot moneta passa au espèces monnayées. Par métonymie, les dérivés ont aussi pris le sens de « monnaie, argent ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

moneō, infinitif : monēre, parfait : monuī, supin : monitum /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Avertir, faire savoir, faire songer à, faire se souvenir.
    • aliquem de aliqua re (aliquem alicujus, aliquem aliquid) monere.
      faire songer quelqu'un à quelque chose, attirer l’attention de quelqu'un sur quelque chose, rappeler quelque chose à quelqu'un.
    • monere + proposition infinitive
      rappeler que, avertir que, prévenir que, faire souvenir que.
  2. Avertir, recommander, engager à.
    • id te moneo.
      je t’en avertis.
  3. Informer, instruire, éclairer, conseiller.
    • res ipsa monebat, Cicéron.
      la chose parlait d'elle-même.
  4. Avertir, blâmer, réprimander, corriger, châtier, punir.
  5. Annoncer, prédire.
  6. Exciter, encourager, animer.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Composés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (moneo)
  • [1] Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne