participe présent

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé de participe et présent.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
participe présent
/paʁ.ti.sip pʁe.zɑ̃/
participes présents
/paʁ.ti.sip pʁe.zɑ̃/

participe présent masculin

  1. (Grammaire) Forme verbale se terminant, en français, par -ant, servant à former.
    1. le gérondif,
      • Tout en chantant sur le mode mineur
        L’amour vainqueur et la vie opportune
        Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur.
        (Paul Verlaine, Clair de lune, dans Fêtes galantes, 1869)
    2. un Présent qui dure.
      • L’être pur, c'est Bouddha, […]. Il produit tous les mondes par une irradiation éternelle. Cette lumière, qui sort de lui et de qui tout provient, va défaillant toujours de plus en plus, à mesure qu’elle s’éloigne de sa source et se disperse dans l’espace et la durée. (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
      • Ce sont les faubourgs de la ville souterraine, qui vont gagnant incessamment du pays et s’étendant à la circonférence. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses)
      • Non, cher poète, ma première lettre ne fut pas le caillou de l’enfant qui va gabant le long des chemins… (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
      • Votre âme est un paysage choisi
        Que vont charmant masques et bergamasques […]
        (Paul Verlaine, Clair de lune, dans Fêtes galantes, 1869)
      • J’ai la passion de la philosophie et de la science qui vont cherchant l’inconnu du cœur de l’homme et le pourquoi des lois de la vie. (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
      • Et l’on va répétant qu’il est des termes médicaux qui ne doivent pas sortir des laboratoires et du codex. (Léo Ferré, Préface à Poète… vos papiers!, 1956)
    3. un passé de plus longue durée que l’imparfait,
      • Des arpenteurs avec de longues chaînes allaient mesurant le terrain ; des arbitres établissaient les premières propriétés. (Chateaubriand, Atala, 1801)
      • Cependant, par l’une ou l’autre des causes que nous avons dites, et peut-être même par leur combinaison, les eaux allaient toujours se retirant; ce n’était plus seulement la cime des montagnes qu’elles laissaient à découvert, c’étaient leurs flancs. (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, T.1, 1833)
      • Au reste, le salon était un vrai salon de récits ou de légendes, grand, sombre, grâce aux rideaux épais et au jour qui allait mourant. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    4. un futur long.
      • Après l’assassinat de Masamoto en 1507, l’influence des Hosokawa ira déclinant sans cesse. (Seiichi Iwao, Dictionnaire historique du Japon, V.1, 2002, p.1099)
    5. et même au subjonctif.
      • […]; il serait très injuste que cela m’attirât quelque affaire avec les ennemis de mon maître, et qu’on allât répétant, Sancho a dit ceci, Sancho a dit cela. (Miguel de Cervantes, Don Quichotte de la Manche, tome 3, partie 2, chap. 30, traduit par Florian, 1835)
      • Il semble toutefois que le cortège de cette association atlantique aille s'appauvrissant de l’Ouest à l’Est et de façon assez rapide ; […]. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.48)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Il était variable en ancien français, comme il l’est encore dans toute affaire cessante et, substantivement, dans les allants et venants, les ayants droit, les tenants et aboutissants, etc.
Il ne faut pas confondre le participe présent avec les adjectifs qui en dérivent : par exemple, assourdissant et souriant sont aussi des adjectifs.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]