procureur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de procurer avec le suffixe -eur [1], comparez avec le latin procurator (« procurateur, administrateur »).
Le moyen français connaissait les formes procureux (« celui qui procure ») et procurier, au féminin procuresse et procureresse.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin procureur
/pʁɔ.ky.ʁœʁ/
procureurs
/pʁɔ.ky.ʁœʁ/
Féminin procureure
/pʁɔ.ky.ʁœʁ/
procureures
/pʁɔ.ky.ʁœʁ/

procureur /pʁɔ.ky.ʁœʁ/ masculin

  1. Personne habilitée à agir pour autrui.
    • Agir par procureur.
    • Le roi seul plaidait par procureur.
    • Les princes se marient ordinairement par procureur.
    • Le moins qu’on peut faire par procureur, c’est le mieux.
    • Il l’a nommé son procureur général et spécial.
  2. Officier établi pour agir en justice au nom de ceux qui plaident.
    • Un procureur au parlement.
    • Un procureur au Châtelet.
    • Constituer un procureur.
    • Constituer procureur.
    • Clerc de procureur.
    • Étude de procureur.
    • La qualification de procureur a été remplacée par celle d’avoué.
    • Même si la pratique est courante, on reste toujours étonné d’apprendre que les représentants du ministère public et les procureurs de criminels endurcis négocient pour échanger des aveux de culpabilité contre des accusations réduites. (Le Devoir, 15 aout 2002)
  3. (Spécialement) Avocat représentant le ministère public.
    • Jusqu'ici, les demandes de la procureure sont restées sans réponse. (Le Monde, 21 décembre 2013)
    • Le procureur, représentant du ministère public, agit au nom de la société et soutient l’accusation au cours de la procédure. Il saisit le juge d’instruction, celui-ci ne pouvant prendre seul l’initiative. (Le Monde, 10 octobre 2006)
    • […], il m'a fallu impérativement faire une évaluation personnelle, compte tenu de l'étrangeté de la procédure suivie : le procureur de la République en personne vient me voir dans mon bureau - ce qui est déjà une démarche assez atypique - pour me transmettre des éléments non sourcés alors qu'il ne doit transmettre que des éléments sourcés... (Rapport fait au nom de la Commission d'enquête sur le fonctionnement des forces de sécurité en Corse, Assemblée nationale (France), commission d'enquête sur le fonctionnement des forces de sécurité en Corse, rapporteurs : Raymond Forni & Christophe Caresche, 1999, p.150)
  4. Religieux chargé des intérêts temporels d’une maison religieuse.
    • Le procureur, le père procureur des chartreux.

Note :

« Notons enfin que certaines personnes emploient le terme procureur comme s’il visait exclusivement le procureur de la Couronne. Or, procureur est neutre et s’entend fondamentalement d’un représentant, c’est-à-dire de la personne qui a le pouvoir de gérer les affaires d’une autre personne ou de la représenter en justice. On peut donc tout autant parler du procureur de la Couronne que du procureur de la défense. » (http://www.crfj.ustboniface.ca/juricourriels/documents/avocatcriminel.pdf)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français procureur.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

procureur masculin

  1. (Droit) avoué
    • advocaten en procureurs
      avocats et avoués
    • procureur stellen
      constituer avoué
    • (Belgique) procureur des Konings
      procureur du Roi
    • (Pays-Bas) procureur-generaal
      procureur général