renfermer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

renfermer /ʁɑ.fɛʁ.me/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Enfermer de nouveau.
    • Ce prisonnier s’était échappé, on l’a repris et on l’a renfermé.
  2. Enfermer étroitement.
    • Il se renferma dans sa maison.
    • (Figuré)
    • Il s’est renfermé dans son mutisme.
    • Se renfermer en soi-même : Se recueillir, afin de penser avec plus d’attention aux choses dont on est occupé.
  3. Comprendre, contenir.
    • Il importe donc fort peu de savoir ce que les mythes renferment de détails desti­nés à apparaître réellement sur le plan de l'histoire future; ce ne sont pas des almanachs astrologiques; il peut même arriver que rien de ce qu'ils renferment ne se produise, […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.166)
    • Des expériences analogues ont démontré ultérieurement que les nerfs vagues renferment également des nerfs sécréteurs innervant le pancréas. (E. Asratian, I. Pavlov : sa vie et son œuvre, p.64, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1953)
  4. (Figuré) Restreindre, réduire dans de certaines bornes.
    • L’exercice de ce droit fut renfermé dans certaines limites.
    • Cet auteur s’est renfermé dans son sujet et ne s’est pas permis le moindre écart.
    • Le commerce, au lieu de s’étendre, se renfermait tous les jours dans un cercle plus étroit.
  5. (Équitation)
    • Renfermer un cheval : Le bien tenir dans la main et dans les jambes.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Références[modifier | modifier le wikicode]