échapper à

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Locution verbale [modifier le wikicode]

échapper à \e.ʃa.pe.ʁ‿a\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de échapper)

  1. Se sauver des mains de quelqu’un, d’une prison, de quelque péril, etc.
    • En pleine mer, des bâtiments sombrèrent, ou, désemparés par la tempête, n’échappèrent au naufrage que par des efforts inouïs. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, chap. 19, Hachette, Paris, 1873, 3e édition 1877, p. 185)
  2. (Vieilli) Éviter.
    • Échapper à la potence.
  3. Se soustraire, se dérober par la fuite à, être préservé de.
    • Pendant ce temps, dans la cité géante, le mouvement insurrectionnel échappait à tout contrôle. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 233 de l’éd. de 1921)
  4. (En particulier) N’être pas saisi, aperçu, découvert, ou seulement remarqué. — Note : Il se dit tant au sens physique qu’au sens moral, et se conjugue alors avec l’auxiliaire avoir.
    • Nous avons enfin à examiner des valeurs qui échappent à la classification de Nietzsche et qui ont trait aux rapports civils. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VII, La Morale des producteurs, 1908, p. 342)
    • La cause de ce phénomène échappe à toutes les recherches.
    • Le véritable sens avait échappé à tous les traducteurs.

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir échapper

Prononciation[modifier le wikicode]