-uj-

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : uj

Espéranto[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Le français étui a été suggéré comme étymologie[1].
Évolution
Louis de Beaufront (1855-1935) tentait de justifier ainsi les usages multiples de ce suffixe :
« Uj.
Ce suffixe veut dire qui porte, renferme. Il est donc tout naturel, au point de vue de la généralisation logique, qu’il serve pour tous les noms d’arbres ou d’arbustes fruitiers et pour les noms de pays, de nations portant, renfermant tel ou tel peuple particulier, telle ou telle race. En effet, pour celui qui ne s’arrête pas à la surface, mais va au fond des choses, la France (Francujo), l’Angleterre (Anglujo) par exemple, portent aussi vraiment les Français et les Anglais que le pommier (pomujo), ou l’oranger (oranĝujo), voire même le sucrier (sukerujo) ou le vinaigrier (vinagrujo) portent et renferment les pommes, les oranges, le sucre et le vinaigre.
Uj a donc comme sens propre et intime cette idée : qui porte, qui renferme, c’est le suffixe du contenant naturel (pomujo, Francujo) ou du contenant par usage (vinagrujo, sukerujo). » — (L. de Beaufront, Grammaire et exercices de la langue internationale Esperanto, Paris, Librairie Hachette, 1902, 112+12 pages, 18 cm, pages 97-98 ; l’édition de 1906 est consultable en ligne [1].)
Mais Pierre Janton indique que ce suffixe s’est spécialisé : « [...] à partir de 1908, l’espéranto entra dans une phase d’évolution interne qui, tout en respectant l’esprit et la lettre du Fundamento, tenait compte de la critique et de la pratique. [...] On remarque ainsi que le ĥ est remplacé par le k dans la plupart des néologismes ; que le lexème -uj- signifiant « contenant » n’entre plus que rarement en composition dans les noms de plantes et de pays (pomujo > pomarbo = pommier ; Francujo > Francio = France) [...] ». — (Pierre Janton, L’Espéranto, collection « Que sais-je ? n° 1511 », Presses universitaires de France (PUF), [première édition 1973], troisième édition revue et augmentée 1989, 128 pages, ISBN 2-13-042569-0 , page 82.)

Suffixe [modifier le wikicode]

-uj- \uj\ mot-racine UV

  1. Suffixe qui indique le contenant total.
    1. Récipient destiné à contenir la matière correspondante
      salo : sel → salujo : salière
      teo : théteujo : théière
      inko : encre → inkujo : encrier
      supo : soupe → supujo : soupière
      cindro : cendre → cindrujo : cendrier
      • Récipient destiné à contenir des objets (ou animaux) d'un même type
      cigaro : cigarecigarujo : boîte à cigares
      mono : monnaiemonujo : porte-monnaie, bourse
      abelo : abeille → abelujo : ruche
    2. Récipient caractérisé par une qualité particulière
      frida : froid → fridujo : réfrigérateur
      frosto : gel → frostujo : congélateur
    3. Récipient caractérisé par une action particulière
      knedi : pétrir → knedujo : pétrin
      bani : baigner → banujo : baignoire
      konservi : conserver → konservujo : réservoir
      trinki : boire → trinkujo : abreuvoir
  2. (Vieilli) Suffixe qui permet de former le nom d’un pays à partir du nom de ses habitants.
    franco : Français → Francujo : France
    germano : Allemand → Germanujo : Allemagne
    ruso : Russe → Rusujo : Russie
    • Par extention, désigne une région géographique attachée à un objet particulier :
    patro : père → patrujo : patrie, la terre de nos pères
    prefekto : préfet→ prefektujo : préfecture (division administrative)
    • De manière figurée, désigne une région imaginaire ou un domaine conceptuel attachée à un objet particulier :
    Esperanto : Esperanto → Esperantujo : le monde espérantiste
  3. (Vieilli) Suffixe qui permet de former le nom d’un arbre (d’un arbuste, d’un végétal) à partir du nom de son fruit.
    abrikoto : abricot → abrikotujo : abricotier
    De même : avelujo : noisetier ; bananujo : bananier ; ĉerizujo : cerisier ; citronujo : citronnier ; cidoniujo : cognassier ; figujo : figuier ; fragujo : fraisier ; frambujo : framboisier ; juglandujo : noyer ; kaŝtanujo : châtaignier ; olivujo : olivier ; oranĝujo : oranger ; persikujo : pêcher ; pirujo : poirier ; pomujo : pommier ; prunujo : prunier ; sorpujo : sorbier
    • Formation du nom du végétal à partir du nom de la fleur :
    rozo : rose ; rozujo : rosier

Notes :

  • abelejo est plutôt une ruche naturelle, tandis que abelujo est une ruche artificielle d'élevage.
  • Quand il est employé comme suffixe, X-ujo signifie toujours que des X sont contenus dans l'objet, contrairement à des mots composés à partir de termes équivalents : lignositelo (sceau fabriqué avec du bois), noktovazo (vase de nuit, pot de chambre).

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • ujo : contenant, récipient, enveloppe

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Floriano Pessoa, 2005, Etimologio: Skizo pri la deveno de la vortoj de Esperanto[2]