Dis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : dis, Dís, dís, diş, díš, dis-, DIs, dIs

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Antonomase de dis (« riche » au sens étymologique de « brillant ») intimement apparenté à dies (« jour »), deus (« Dieu »), dium (« ciel »), dius (« divin »).
Les Latins ont tout emprunté aux Grecs : leur écriture, leurs mesures, leur culture et leurs dieux. Dans le syncrétisme qui s’opéra, Dis céda sa place à Pluton ; on retrouve dans le grec ancien Πλούτων, Ploútôn la même métaphore de richesse qui est dans Dis, aussi appelé Dis Pater.
On retrouve le sens de « lumière » dans les noms des dieux Juppiter et Ζεύς, Zèus. Juno (« Junon »), Diana (« Diane »), Janus (« Janus ») ne sont, étymologiquement parlant, que des variantes de ce même radical.
Poursuivons. Neptunus (« Neptune ») vient le plus probablement de nubes (« nuage »), c’est-à-dire du ciel, c’est de plus un mot construit comme un adjectif, sans doute une ancienne épithète par la suite substantivée de Dieu dont on peut imaginer qu’elle fonctionnait en binôme avec Tellus : Deus Neptunus et Tellus, « Dieu du ciel et de la terre ».
Venus (« Vénus »), peut s’interpréter comme une métaphore, l’équivalent du « Dieu d’amour » des chrétiens.
La religion de la Rome antique est à ses débuts, comme le dit un historien, « caractérisée par une forme aussi peu mythologiques que possible » ; l’étymologie tend à prouver qu’avant de devenir mythologique, elle est a pu être monothéiste et panthéiste : Dieu y est partout, en toute chose, « sur terre comme au ciel ».

Nom propre [modifier le wikicode]

Dis \Prononciation ?\ masculin

  1. (Religion) Ancien dieu latin plus tard apparenté à Pluto, le dieu des enfers.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]