artillerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Artillerie

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de artiller, issu de l’ancien français atillier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
artillerie artilleries
\aʁ.tij.ʁi\

artillerie \aʁ.tij.ʁi\ féminin

  1. (Militaire) Partie du matériel de guerre qui comprend les canons, les mortiers, les bombes, etc.
    • Des détonations retentissaient incessamment, comparables aux décharges continues d’une formidable artillerie. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Enfin la dernière nous paraît représenter le bosson, ou bélier des anciens, avec lequel on battait en brèche les murailles avant l’emploi de l’artillerie. — (Bulletin monumental, Société française d’archéologie, 1861, page 337)
    • Mais au lieu des secours attendus, ses habitants ne reçurent de Joseph I que l’ordre de l’évacuer. Ils obéirent malgré eux, mais non sans avoir encloué leur artillerie et mis le feu à leurs maisons et aux poudres. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 148)
    • Toute la troupe prend les armes ; les pièces d’artillerie se rebraquent de nouveau sur le pont, et tout présage les plus grands malheurs. — (Jean-Lambert-Alphonse Colin, La surprise des ponts de Vienne en 1805, R. Chapelot, 1905, page 64)
    • Ce n’est qu’un répit. L’artillerie viet prend la relève. — (Erwan Bergot, Les 170 jours de Diên Biên Phu, 1979)
  2. (Par métonymie) (Militaire) Troupes employées au service de l’artillerie.
    • Je laisse à la garde d’un lieutenant d’artillerie quatre droguistes à bicyclette, d’allure allemande, qui prétendent aller à Mulhouse, leurs communes manquant d’aspirine. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Quoiqu'on en ait dit, non seulement il y avait des soldats dans Albert quand le bombardement commença, mais un état-major s'y trouvait. L’artillerie' française s'appuyait sur la ville. — (Maurice Thiéry, La Guerre en Picardie - 1914-1918, Paris : chez Bloud & Gay, 1920, page 50)
    • Je donnai l'ordre à l’artillerie d’aller occuper la croupe à l’ouest de Burnhaupt-le-Haut. En y arrivant, vers 15 heures, je constatai que mon artillerie s’était portée beaucoup trop en arrière au sud du bois de Langlittenhaag. — (Les armées françaises dans la grande guerre, tome 1, État-major de l’Armée (France), Imprimerie nationale, 1922, page 234)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

(Militaire) (2) :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

artillerie \Prononciation ?\

  1. Artillerie.

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
artillerie artilleries
\Prononciation ?\

artillerie \Prononciation ?\ féminin (graphie ABCD)

  1. Artillerie.

Références[modifier le wikicode]

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 93

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

artillerie \Prononciation ?\

  1. Artillerie.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 92,2 % des Flamands,
  • 94,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]